Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dakar 2010 : abandon d'Hugo Payen et les dessous de la course

Dans Moto / Sport

Dakar 2010 : abandon d'Hugo Payen et les dessous de la course

Grosse, grosse déception ce matin, Hugo Payen, sur la 450 BMW N°45 a abandonné.


Je suis en contact avec ses copains Nicolas et Richard qui tentent tant bien que mal de suivre sur place Hugo et André Lenoble.


Hugo en est à son 4ème Dakar, il est allé au bout du premier. Une grosse gamelle et une casse moteur au second, re casse moteur l'an dernier.


Nicolas cette nuit :


« Il est 23h, heure locale, je suis avec Richard coincé à Fiambala, nous n' avons pas pu passer la frontière ( à 4700m d altitude, il ne faut pas rester trop longtemps et on a failli y passer la nuit) par manque d essence et heure trop tardive : El Pas de San Francisco ce sera pour demain. Nous savions qu' Hugo était en difficulté cet après-midi sur la spéciale (re-moteur, injection, ???). On a pas réussi à se joindre par la suite. Je suis dans un cybercafé avec Richard et nous apprenons avec une énorme déception son abandon.


Il faut être sur place pour réaliser la dureté de l'épreuve. J'ai vu André hier rentrer après 17 heures de moto dans le sable, j' ai vu Pierrick Bonnet me raconter son abandon la peur au ventre et les larmes au yeux. J'ai vu Richard passer sa nuit complète sur la moto pour changer un moteur. J'ai vu Hugo résoudre un milliard de problèmes après une journée de course. Tout cela ce n'était qu'hier soir.


Andre s'est couché à deux heures, il est toujours en course et je suis sûr avec sa bonne humeur qui le caractérise, il va continuer. Hier soir, il m' a étonné comme on m'a rarement étonné, par un mental d' acier sous des abords de simplicité. J'en connais peu capables d affronter de tels environnements. Respect. »


Hugo est trahit une nouvelle fois par la mécanique, de quoi réfléchir.
L'investissement est énorme financièrement et humainement.


Et nous allons vers le tout 450 pour l'an prochain, avec aucune moto faite pour rouler 9000 kms ! Les Dakars "modernes" sont raccourcis de 5000 kms.


Les 450 japonaises sont construites pour le motocross, avec une maintenance énorme, des performances énormes, pour des courses de moins d'une heure.


Le travail pour allonger le temps de vie de ces motos porte sur l'augmentation des capacités d'huile et d'eau pour améliorer le refroidissement. Tout l'inverse de la conception qui a consisté à réduire l'encombrement avec des carters au plus près des organnes mécaniques, la performance en priorité et 700 cl d'huile.


Beaucoup de pilotes abandonnent à bout de force, Hugo est en pleine forme, cela est encore plus frustrant.


En ce qui concerne le passage au Chili pour le touriste lambda, les autorités ont encore du travail, nos deux compères galèrent pour aller rechercher des papiers qu'il manque toujours.


Nicolas et Richard continuent leur périple, mais le moral en a un coup.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

slt a toi et meilleur voeux!!! Dommage pour ton abandon hugo je te suivait tout les jours sur internet!!! bonjour a tout l'monde chez vous.... benoit DESANEAUX enduriste breton 

Par Anonyme

Il n'a pas fallu longtemps pour qu'il abandonne...  Bye bye ATACAMA:D

Par Anonyme

Salut Hugo et meilleur voeux! J'espère de te revoir a la Dakar pour arriver ensemble! (dernière reunion a Central Europe Rallye, l'allemand avec la BMW 650 Touratech) Guido

Par Anonyme

C'est ça ouais, à bientôt! :ptdr:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire