Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dakar 2010, demain, celà commencera doucement

Dans Moto / Sport

Dakar 2010, demain, celà commencera doucement

De l'autre coté de l'Atlantique, tout est prêt pour les participants du Dakar 2010.


Les dernières vérifications se sont terminées hier.


Les pilotes sont impatients d'être à demain. Hugo Payen s'ennuie à l'hôtel, nos « centenaires » aussi, tout comme les autres, chacun ayant envie de se retrouver enfin sur la piste.


Depuis trois jours, c'est la fête à Buenos-Aires, c'est devant un public innombrable que se sont passés toutes les démarches administratives et techniques.


Les yeux des Argentins ont dévoré les voitures, les motos et les quads, en défilé serré.


Difficile de se lancer dans des pronostiques de victoire pour cette nouvelle édition.


Normalement, nous devrions retrouver devant les deux pilotes KTM, Coma et Despres, mais on a vu l'an dernier qu'à la fin de la 1ère journée, Despres avait déjà perdu beaucoup de temps à cause de son pneu.


On n'a pas de données sur les 690 KTM bridées, mais c'est sur que cela va les étouffer sérieux, mais elles devraient garder de bons atouts.


Le Norvégien Ullevalseter reste fidèle cette année à sa KTM, ainsi que l'Espagnol Jordi Viladoms, deux autres clients pour les premières places.


David Casteu, effondré l'an passé avec ses pneus qui ne tenaient pas une étape, part cette année avec une 450 Sherco, je serais surpris qu'il ait les résultats de l'an passé, 4ème au final. Je vois mal la 450 résister au traitement du pilote.


Lopez a lui aussi « choisi » d'anticiper la réglementation à 450 en partant sur une Aprilia. Le bi-cylindre sera sûrement un peu plus puissant que les 450 mono. Mais si les Italiens n'ont pas fiabilisé la moto, Lopez ne fera pas parti des leaders.


La 450 Aprilia en GP cross a montré cette saison un manque de fiabilité récurant sur des manches de 40 minutes ! pas de quoi être confiant, à moins que Aprilia ait pu trouver cette fiabilité manquante, au train que Lopez va emmener sa moto, j'en doute.


Tous ces top pilotes sont des pilotes de grosses motos, je souhaite pour eux de me tromper.


David Frétigné est lui un pilote de 450 et espère bien faire parler de lui, il me confiait l'autre jour en discutant, qu'il savait économiser son moteur, dans les montées de dunes par exemple, en évitant de se louper, ce qui ne l'empêche pas de rouler au rupteur sur le rapide.


Aujourd'hui, toute la caravane du Dakar se rend à Colon, 317 kms de liaison.


Demain, 1ère étape, seulement 220kms de spéciale, pas de quoi tout casser.


Cette année, une seule spéciale dépasse 500 kms contre 4 l'an passé, ASO a pensé aux 450.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire