Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dakar 2011 : 5 filles à l'arrivée

Dans Moto / Sport

Dakar 2011 : 5 filles à l'arrivée

Chez les miss, c'est donc la nouvelle venue qui a terminée première en 39ème position, l'Espagnole Laia Sanz.


Il faut dire que pour un premier Dakar, c'est un sans faute. Le plus difficile sera de rééditer la performance, quand on sait combien de paramètres peuvent anéantir une telle course. Si la championne de trial revient sur le mondial d'enduro féminin, cela pourrait être intéressant.


Mirjan Pol, un phénomène aussi la Néerlandaise, 53ème en 2009, elle doit jeter l'éponge l'an passé après une nouvelle chute. A aucun moment, elle n'a inquiété à la régulière les deux premières filles la première semaine de course, mais profite des ennuis de la Suédoise. Elle conclut cette édition 2011, 2ème fille, en 66ème position, pas si mal !


Dakar 2011 : 5 filles à l'arrivée


Silvia Giannetti, que nous avons rencontré au Havre à l'embarquement, n'avait d'autres ambitions que de finir avant tout. Repartie avec sa 525 KTM, la commerçante de Grosseto en Italie, a fait un peu moins bien que l'an passé, 79ème cette année, mais il y avait plus de motos au départ. Elle était accompagnée de Fabrizio Mugnaioli pour atteindre son but, un pilote inconnu aujourd'hui, mais 26ème en 2004 quand même. Elle est la 3ème fille cette année, mais à l'arrivée pour son second Dakar.


La 4ème cette année est la 1ère de l'an dernier, la Suédoise Annie Seel, l'épouvantail pour les autres, celle qui n'abandonne pas. Il ne fait pas bon à essayer de la suivre. Au soir de la première étape, Annie est 48ème sur environ 200. Elle perd 22 places lors de la seconde journée, mais va se ressaisir de suite.


A l'étape de repos à Arica, elle est 37ème au général ! Et 1ère « nana » devant l'Espagnole.


Mais au soir de la 7ème étape, elle est 51ème, Laia Sanz lui a pris sa 1ère place, 45ème. On peut s'attendre à une bagarre entre les deux filles. Pour la Suédoise, la seconde semaine est synonyme d'ennuis et de galères, et le pire est à venir. Pourtant, sur la boucle Copiapo-Copiapo, Annie Seel finit 35ème de l'étape sur 103 motos, mais Laia arrive moins de 2 minutes derrière elle.


Une intoxication alimentaire, lors de la 12ème étape, un bout de nuit dans les dunes avec une KTM en panne, chauffe, fuite d'huile et une étape terminée en remorque.


Le dernier jour, son système sentinelle ne fonctionne pas, plus d'embrayage et une course poursuite pour pointer avant que les voitures ne partent. A quelques kilomètres de l'arrivée, la moto s'arrête définitivement et c'est avec une corde qu'un autre concurrent amène Annie près de l'arrivée, elle jette sa moto au sol sur le podium et grimpe dessus, les bras levés, comme une victoire. 83ème final, peut importe.


Dakar 2011 : 5 filles à l'arrivée


On ne peut oublier Camélia Liparoti, la seule femme à relever le défit en quad, elle atteint son objectif, le top 10.


Christina Meier a abandonné à la 10ème étape, elle avait fini à bout de souffle mais si heureuse en 2010.


Jenifer Morgan, la Britannique n'a fait que 3 étapes, elle abandonne le 4ème jour. Elle était 106ème le premier soir.


Comme disait Olivier Pain, ce sont des « guerrières », ces filles ne peuvent qu'inspirer le respect.


Bravo à toutes, à l'année prochaine.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 les motos  ?  fait gaffe les pots  d  ' échappement ça brûle :ptdr:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire