Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar 2011 : Ignacio Chivite et sa Bultaco KO, mais chapeau !

Dans Moto / Sport

Dakar 2011 : Ignacio Chivite et sa Bultaco KO, mais chapeau !

Cela va peut-être en faire sourire maintenant, mais l'Espagnol Ignacio Chivite, vous vous souvenez, le pilote optimiste avec son ancêtre, sa 370 Bultaco de 1978, a abandonné son Dakar à la 6ème étape.


Il n'empêche qu'il nous a bien eu, tous, car les sourires devant sa moto au Havre devaient être difficiles pour le pilote.


Alors maintenant, ce serait facile de dire qu'il n'est pas allé au bout, on s'en doutait, mais nous étions bien sûr qu'il ne verrait pas la fin de la première étape.


Visiblement les dunes de l'Atacama ont eu raison de l'homme ou de sa machine, puisqu'il est sur la liste officielle des abandons entre Iquique et Arica.


Sa présence à la fin de la seconde étape nous étonnait, mais à la 5ème, fort.


Il aura la satisfaction d'avoir été jusqu'à Iquique, vu sa monture, çà mérite un sacré coup de chapeau. Et vu les kms de liaisons et de spéciales parcourus, cela n'a pas du être un bonheur tous les jours.


Pour rejoindre Buenos-Aires, ce n'était pas l'outil idéal, imaginez vous un instant, si un pilote vient vous demander une aide financière pour son Dakar, sachant qu'il part avec une 370 Bultaco 2 temps agée de 32 ans, les candidats au sponsoring ne devaient pas se bousculer.


Si son choix de partir avec une ancienne moto s'était porté sur un 600 XLR, un 600 XT, un DR, un gros 4 temps de 25 ans, si l'homme suivait, il n'y avait pas de raison de ne pas aller au bout vu la fiabilité de ces illustres motos, mais là, c'était osé.


Bravo à toi Ignacio, peut-être à l'année prochaine, avec une toute « nouvelle » moto. Allez, un modèle 85, carrément !


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Moi je dis chapeau, il en faut des types comme ça, le Dakar était, est et doit rester une aventure humaine en plus d'une compétition. Ce genre de pari fait tout le charme de cette course. Bravo à lui et à sa Bultaco :)

Par Anonyme

Respect à ce MONSIEUR et à sa glorieuse monture ! La légende existe grâce à des types comme lui. Merci pour la part de rêve.

Par Anonyme

Connaissant ce type de moteur, je suis comme tout le monde, je n'aurais pas parié 1 euro sur la possibilité qu'il fasse la jonction de 350 kms du 1er jour par la route. C'est vraiment une mer.. . sa brêle. Exeptionnel. Dommage que la télé n'en parle pas.

Par Anonyme

Je vois que "God est comme "le belge", les greffes de cerveau n'ont pas pris. A part des vulgarités intolérables comme quelques autres. Comme pas mal d'anonymes qui passent leur temps en écrivant que tout est mauvais, il vont se reconnaitre, le "suisse" a raison, vous pourissez le site, pitoyable.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire