Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar 2011 : La performance inaperçue de Bruno Da Costa.

Dans Moto / Sport

Dakar 2011 : La performance inaperçue de Bruno Da Costa.

Bruno Da Costa termine anonymement son premier Dakar 29ème, c'est pourtant une bonne performance et une belle récompense pour lui et ses partenaires.


Souvenez-vous, au rallye du Maroc en octobre dernier, Bruno roule avec sa 450 Yamaha qui doit être sa monture pour son premier Dakar qui vient de se terminer. Cette course au Maroc doit lui servir de répétition avant le grand bain, finaliser les réglages suspensions, fignoler la moto, faire du roulage, un dernier entrainement grandeur nature.


Mais ça tourne court, lors de la première étape, Bruno s'arrête, et regarde impuissant sa moto se détruire par les flammes.


Abattu, le pilote apprend de suite que son partenaire principal, « La compagnie du lit » lui accorde un budget supplémentaire et John Mitchinson (Rally-Raid Products) lui offre une instrumentation complète.


Avec de l'aide à droite, à gauche, il ne reste que quelques semaines pour préparer une nouvelle moto chez HFP pour être à l'embarquement au Havre fin novembre.


Le 1er Janvier, Bruno est à Buenos-Aires avec sa 450 Yamaha n° 76.


La première étape, il roule tranquille loin des leaders, le temps de se remettre en selle. Dès le lendemain, Bruno augmente le rythme et va finir 9 étapes entre la 35 ème et la 46 ème place.


Au général, forcément, ça paye, un seul faux-pas, la 4ème étape, Bruno finit 148ème et 3 heures de perdues.


Les deux dernières étapes sont avalées en confiance, 27 et 19ème, voilà qui place le « rescapé » du Maroc 29ème final au Dakar pour un premier essai.


Bruno ne peut qu'être satisfait de son résultat ne serait-ce que par sa régularité et sa vigilance qui l'amène à Buenos-Aires.


Bien sûr, il reste plusieurs marches à franchir pour apercevoir les premiers, mais le top 20 est dans un premier temps à sa portée, ensuite, ça se complique fortement, la vitesse des 10-15 premiers est un large ton au dessus, mais chaque chose en son temps. Le plus dur est souvent de confirmer.


Bravo à toi Bruno.


Dakar 2011 : La performance inaperçue de Bruno Da Costa.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire