Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar 2011 : Quad, faut-il être Argentin pour gagner la catégorie ?

Dans Moto / Sport

Dakar 2011 : Quad, faut-il être Argentin pour gagner la catégorie ?

On peut se le demander, après l'ère du Tchèque Josef Machacek et ses 5 victoires en quad au Dakar, en 2010, l'Argentin Marcos Patronelli l'emporte devant son frère Alejandro vainqueur cette année.


Marcos a bien pris le départ, mais ses fractures de fin novembre ont eu raison de sa volonté.


L'accident du dernier vainqueur ouvrait les portes, à son frère bien sûr mais aussi à Machacek, conscient que les jeunes ne lui feraient pas de cadeau, on pouvait espérer que Rafal Sonik vienne semer le trouble dans le trio de tête, mais sa cabriole en début de rallye a ruiné ses espoirs avec un poignet abimé.


Sebastian Halpern, déjà brillant l'an passé a confirmé sa vitesse, il est second à une heure cette année, prêt à profiter du moindre souci de Patronelli. Il est Argentin.


Jorge Miguel Santamarina abandonne à mi-parcours en 2010 au guidon de son Renegade Can Am. Ce mois-ci, au guidon d'un 700 Honda, il gagne la 10ème étape, mais ne termine que 6ème, avec 6 heures de pénalité, ça éloigne du podium, mais il sera à surveiller. Ha oui, il est Argentin.


Un nouveau, Thomas Maffei, fait un début de rallye exceptionnel, 2 victoires d'étapes de suite, 2 fois second aussitôt, en tête du provisoire au soir de la 7ème étape, il rentre tiré par une corde le lendemain, très attardé. Il finit 7ème au provisoire, mais la démonstration est faite. Voilà un sérieux client au podium pour les années à venir. Peut-être un adversaire à la hauteur de Marcos Patronelli ?


Sur son passeport, il est …..Argentin.


Pablo Sebastian Copetti, très discret, termine 5ème cette année, il est Argentin lui aussi, mais n'a peut-être pas la fougue de Santamarina ou Maffei.


Sur les premiers quads à l'arrivée, il y a donc une large majorité de pilotes Argentins, excepté le Polonais, Laskawiec, 3ème à 6 heures du vainqueur et Christophe Declerck le Français, 4ème comme l'an passé au guidon d'un Polaris propulsé par un 690 KTM.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire