Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dakar 2012 : Eric Palante, ça roule pour notre Belge

Dans Moto / Sport

Dakar 2012 : Eric Palante, ça roule pour notre Belge

Des news de notre Belge « préféré », Eric Palante, une figure du Dakar qui a laissé sa 450 CRF au profit d'une KTM rallye que vous avez vu au Havre.


Une première étape tranquille et lundi, Eric est passé à coté de la moto de Bruno Da Costa, qu'il connaît bien, le genre d'image qui refroidit. Puis des pistes où il prenait beaucoup de plaisir à mettre la moto dans tous les sens.


Il a fini par se mettre par terre en fin de parcours dans les dunes grises et comme il le dit après une première gamelle, d'autres suivent souvent. Il a du relever sa moto à maintes reprises, voila qui gaspille beaucoup d'énergie. 95ème du jour.


Dans la première cabriole, son dos avait pris un coup qui l'a fait souffrir, l'ostéo l'a bien soulagé depuis.


Mardi, une étape finalisée par une belle 64ème place à 1h17 du vainqueur, c'est plutôt très bien.


Eric nous explique qu'il avait mal dormi mardi soir par la chaleur, avec la transpiration son matelas étant transformé en piscine. (Il exagère un peu)


La journée de mercredi s'est bien passée, pas de chute, Eric s'est régalé dans les rios, mais le fech fech argentin n'est pas de son gout !


Une étape faite de prudence voyant bien qu'il y avait beaucoup à perdre. 87ème du jour, qui est aussi sa place au provisoire, le premier objectif c'est la journée de repos avant la montée Nord vers Lima.


La 5ème étape sera très éprouvante par la chaleur, pour une erreur de 300 mètres, Eric se plante plusieurs fois épuisant sa réserve d'eau, il finira par se reposer 20mn avant de repartir, bonne décision.


Et la journée de repos, il y est, hier Eric a fait les 25 premiers kilomètres un peu « diesel » comme il dit, le temps de se mettre en jambe. Après le km 200 le paysage a changé, le pilote n° 122 reste toujours aussi émerveillé par le paysage dans les dunes. Des dunes qu'il décrit comme des escaliers géants avec des marches de 80 à 100 mètres de hauteur.


Cette 7ème étape mis à part quelques petites chutes dans le sable, une panne d'essence à 10 kms de l'arrivée vite résolue par un motard qui lui a donné un litre de précieux liquide, belle journée dans l'ensemble pour Eric, 78ème à 1 h 33, 81ème au général. Une semaine presque « banale » en tout cas plus fade que 2010 avec le bus et le bovin, une véritable histoire belge, il faudrait faire des efforts !!!


Eric, on te retrouve à Lima … une fois.


Dakar 2012 : Eric Palante, ça roule pour notre Belge


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire