Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar 2015 : la chronique de Johnny Aubert #5

Dans Moto / Sport

Dakar 2015 : la chronique de Johnny Aubert #5

Comme chaque année vous pouvez suivre le Dakar sur Caradisiac Moto. Chaque jour, nous vous résumerons l'étape avec les faits marquants et les résultats. Une nouveauté vient tout de même agrémenter ce Dakar 2015. En effet vous retrouverez une chronique régulière d'un pilote qui a déja participé à ce Dakar (14ème pour sa première participation!) en la personne de Johnny Aubert. Et oui qui de mieux pour parler ressenti et gestion de course qu'un champion de sa trempe!


Multiple champion du monde d'Enduro, vainqueur des ISDE, champion d'Italie, de France, voici une partie du palmarès de Johnny Aubert. Notre chroniqueur d'un jour n'est donc pas maladroit avec un guidon entre les banderoles et possède également un passé dans le Rallye Raid même si sa carrière dans cette discipline est certainement plus devant lui. En attendant de la revoir sur le Dakar, Johnny a participé au Merzouga Rallye à l'automne dernier. Il termine second, sans entrainement ni connaissance de la machine...chapeau Mr Aubert! Aller, je vous laisse avec sa cinquième chronique sur ce Dakar 2015.


Dakar 2015 : la chronique de Johnny Aubert #5


Dakar 2015 : Chronique Johnny Aubert #5 - passage au Chili


Bonsoir à tous


Ca y est le Dakar est arrivé au Chili!


La journée a du être difficile pour tout le monde. A commencer par une longue liaison de plus de 500 kms débouchant sur une spéciale de 315kms. Les pilotes seront montés jusqu'à 4800 mètres (attention au mal des montagnes), ils auront gouté au désert d'Atacama pour finir sur les dunes et les cuvettes géantes de Copiapo.


Du fait d'une longue liaison, la journée chrono a commencé tard et à l'heure où j'écris ces lignes ils n'en sont qu'à mi-parcours.


On sent un Walkner un peu moins vaillant que la veille, ce que nous pouvons comprendre facilement : il ne connaît pas encore bien la navigation.


Marc Coma, est donc facilement revenu sur le jeune autrichien et a imposé un rythme soutenu qui ne semble pas faire peur à Barreda reprenant déjà une minute sur son principal rival.


C'est Goncalves qui est inquiétant et qui pourrait avoir un problème puisqu'il a déjà perdu plus 16mn sur son coéquipier au WP5.


Toby Price, quant à lui, s'est manifestement égaré et a perdu de précieuses minutes.


Cette étape du Dakar semble être réellement à l'image du rallye : une belle combinaison de technicité et de navigation… En plus de cela le désert fait sa grande entrée : ils vont se régaler !


Les résultats finaux de la spéciale arriveront un peu plus tard, mais sans problème mécanique nous devrions finir la journée sur un duel Coma/Barreda.


Derrière on peut voir Alain Duclos pointé 4ème au WP6 à 8minutes de la tête. C'est plutôt pas mal pour le pilote français !


Je voudrais enfin dire à quel point je suis attristé par le décès de Michal Hernik. On ne connaît pas à ce jour les causes de sa disparition, il ne semble pas qu'il y ait eu un accident. Une chose est sure, il était passionné de rallyes, amoureux du Dakar. Nous partons tous en ayant conscience qu'il y a des risques, que l'épreuve est dure, et c'est cette passion et l'amour de cette course qui nous donne chaque jour l'envie de remonter sur la moto et de repartir. J'envoie mes sincères condoléances à ses proches.


A demain pour la dernière journée moto avant le jour de repos !


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Il est mort, ok, mais il connaissait les risques avant de s'engager, donc on va pas pleurer là-dessus, y'en a plein qui galèrent grave pendant que ces millionnaires vont s'éclater, donc s'il supportait pas la chaleur il avait qu'à aller à Courchevel faire du ski...

Par Anonyme

Je vois pas ce que le ski et Courchevel viennent faire là-dedans, il vivait sa passion pour la moto et en est mort, c'est triste pour lui, l'argent n'a rien à voir avec ça, t'es vachement limité mec!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire