Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dakar 2015 : la chronique de Johnny Aubert #7

Dans Moto / Sport

Dakar 2015 : la chronique de Johnny Aubert #7

Comme chaque année vous pouvez suivre le Dakar sur Caradisiac Moto. Chaque jour, nous vous résumerons l'étape avec les faits marquants et les résultats. Une nouveauté vient tout de même agrémenter ce Dakar 2015. En effet vous retrouverez une chronique régulière d'un pilote qui a déja participé à ce Dakar (14ème pour sa première participation!) en la personne de Johnny Aubert. Et oui qui de mieux pour parler ressenti et gestion de course qu'un champion de sa trempe!


Multiple champion du monde d'Enduro, vainqueur des ISDE, champion d'Italie, de France, voici une partie du palmarès de Johnny Aubert. Notre chroniqueur d'un jour n'est donc pas maladroit avec un guidon entre les banderoles et possède également un passé dans le Rallye Raid même si sa carrière dans cette discipline est certainement plus devant lui. En attendant de la revoir sur le Dakar, Johnny a participé au Merzouga Rallye à l'automne dernier. Il termine second, sans entrainement ni connaissance de la machine...chapeau Mr Aubert! Aller, je vous laisse avec sa septième chronique sur ce Dakar 2015.


Dakar 2015 : la chronique de Johnny Aubert #7


Dakar 2015 : Chronique Johnny Aubert #7 - une étape marathon décisive?


Bonsoir à tous


Après le jour de repos sur le Dakar tant attendu et bien mérité, la journée de vendredi a été sans grande surprise. L'étape de dimanche, qui est la première "marathon" pour les pilotes moto, a été marquée par la chute de Joan Barreda. Le pilote Honda a cassé son guidon à mi-course et a perdu du même temps, de précieuses minutes. Il termine la spéciale du jour 12ème à plus de 6 minutes et Marc Coma revient donc au général à 6'28''. Mais la vraie problématique est attendue ce soir : aucune intervention extérieure n'est permise.
Joan Barreda va donc devoir trouver un guidon auprès d'un de ses coéquipiers. Mais lequel ? Certainement pas Goncalves qui est très régulier, il gagne même l'étape du jour et pointe 3ème au provisoire à seulement 10mn. Je ne pense pas non plus que ce soit Helder Rodrigues qui se sacrifiera, il est régulier dans le top 5. Plus probable pour Israel Esquerre, proche de Joan, ou un autre pilote support.


La difficulté de l'étape marathon est donc de préserver encore plus sa machine, de « s'arranger » avec les pilotes amateurs ou supports pour récupérer des pièces ou pneus en meilleur état et partir le lendemain en étant le plus avantagé techniquement.


La chute de Barreda peut être un tournant de la course. Comment va-t-il gérer la pression ? Coma, quant à lui sent que le vent a tourné en sa faveur aujourd'hui, il pourrait tenter de reprendre l'ascendant dès demain. Mais n'oublions pas que Goncalves n'est vraiment pas loin et pourrait être la vraie surprise de ce Dakar. Tout comme Toby Price qui jusqu'à maintenant fait une course très intelligente et se maintient dans un surprenant et mérité top 5.


On attend donc avec impatience demain pour en savoir un peu plus !


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire