Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Dakar 2018: le team KTM Factory Racing se prépare

Dans Moto / Sport

Pour être fin prêt pour la prochaine édition péruvienne du Dakar, les pilotes KTM entrent dans la phase finale de leur préparation. Vidéo.

Dakar 2018: le team KTM Factory Racing se prépare

C'est sur la dernière 450 Rally que les quatre pilotes officiels KTM finalisent leur prépartion en vue du prochain Dakar. Après une année de course et d'entrainement les quatre partent en quête d'une nouvelle couronne , la 17ème consécutive de KTM... Officiellement lancée lors du dernier salon de Milan la nouvelle KTM Rally a droit à nombre d'évolutions moteur, châssis, bras oscillant mais aussi design du réservoir et du carénage...

ILS ONT DIT

Sam Sunderland : “J’ai un ressenti très positif. Je me sens vraiment rapide et fort sur la nouvelle 450 – j’ai une bonne condition physique et je n’ai pas de blessure. Nous avons fait les derniers tests de la moto et ça s’est très bien passé. Il y a toujours beaucoup de travail et de préparation dans les deux derniers mois qui précèdent le Dakar. Essayer d’équilibrer les phases de test, d’entraînement et de voyage est toujours synonyme de période chargée.

Maintenant je voudrais être capable de récompenser l’équipe pour leur travail acharné avec un bon résultat, ce sur quoi je travaille. Nous avons été capables de le faire lors de la première sortie de la moto au Maroc quand Matthias a remporté la victoire. Tout le monde dans l’équipe est concentré sur la Dakar.”

Toby Price : “Après un soin récent de ma blessure, je me sens déjà beaucoup plus fort. C’est un grand pas en avant et les choses s’annoncent déjà très bien pour janvier. J’ai pu rouler avec la nouvelle moto, et elle présente de grands progrès – l’équipe a réalisé un travail incroyable. Je n’ai pas roulé en moto pendant près de huit à neuf mois. Clairement ce n’est pas la préparation qu’un pilote souhaiterait avoir avant la plus importante course de l’année, mais de toute façon conduire une moto, ça ne s’oublie pas.”

Matthias Walkner : “Pour ma part l’année a été longue et la saison faite de hauts et de bas. Terminer le championnat en haut du classement et sur une moto qui me convient si bien apporte une grande prise de confiance. Mon ressenti sur la moto me permet de pousser un peu plus fort et a conduit  mon pilotage un niveau au-dessus.”“Personne ne peut prédire ce qu’il se passera au Dakar, mais l’équipe a réalisé un travail incroyable pour préparer la moto pour cet événement, et je me sens vraiment bien. Espérons que tout ce travail acharné payera et que nous pourrons rentrer avec une autre victoire pour KTM. Avant cela il y a encore beaucoup d’entraînement et de pilotage à faire pour que je sois au mieux de ma forme avant le début de la course”.

Antoine Meo: “Cette année a été difficile. Après avoir manqué le Dakar 2017 pour bénéficier d’une chirurgie réparatrice au début de la saison, je suis revenu pour les courses à Abu Dhabi et au Qatar, ce qui était probablement trop tôt. Après une pause pendant l’été, je suis de nouveau revenu pour participer au Rallye OiLibya du Maroc. Je me suis surpris puisque je me suis immédiatement senti à l’aise sur la nouvelle moto, et j’ai pu me battre pour le podium.”“Il est très difficile de juger ma vitesse aujourd’hui. Je me sens bien mais je sais que j’ai encore beaucoup de travail à faire avant le mois de janvier. Je ne me suis pas fixé d’objectifs précis pour le Dakar, j’ai prévu de prendre chaque jour comme il vient et de continuer.”

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire