Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dakar annulé : la déception des participants

Dans Moto / Sport

Dakar annulé : la déception des participants

C'est bien évidemment en premier que l'on pense aux participants qui vont devoir rentrer dans leurs pays sans même avoir pu faire une seule course. La déception est grande dans toutes les catégories. Que ce soit en automobile, en camion, en quad ou à moto.


Pour la moto, Cyril Neveu, quintuple champion de l'épreuve moto était interrogé ce midi par la chaîne I-Télé. Il ne cache évidement pas sa déception. Extrait :


« L'Afrique est un peu plus touchée avec cette décision car le Dakar apporte beaucoup à l'Afrique. C'est malheureux... En tant qu'organisateur, je le suis moi-même, ce sont des choses que l'on peut redouter mais ASO, aurait pu prévoir un parcours B, avec peut-être plus de temps passé au Maroc. Ils pouvaient s'en douter depuis une quinzaine de jours. Quoi qu'il en soit, il y a beaucoup de déçus."


Le site officiel du Dakar, nous fait également part des réactions de Hubert Auriol sur RTL (3 victoires, ancien patron du rallye-raid de 1995 à 2004) :



"L'intégralité de la course, ou en tout cas ses moments forts, devait se dérouler en Mauritanie. Je ne comprends pas... Vu les enjeux, j'aurais supposé qu'il y avait une coopération entre l'organisateur et le pays qui l'accueille pour assurer le bon déroulement de la course. Et visiblement, il y a quelque chose qui a coincé ou qui n'a pas été prévu. Je suis surpris qu'il n'y ait pas de plan B avec une modification de l'itinéraire. Il ne faut pas non plus, du jour au lendemain, dire que la Mauritanie est un pays où on ne peut pas aller. Faut pas exagérer. Ce qui me surprend c'est qu'ils annulent de but en blanc sans chercher une solution, quitte à alléger le parcours. Un certain nombre d'étapes pouvait avoir lieu".


Et en automobile, Carlos Sousa s'indigne que l'épreuve n'ait pas au moins été maintenue jusqu'au Maroc :


"Les équipes n'ont pas été entendues lorsque l'annulation du rallye Dakar a été décidée. Nous sommes déçus par l'annulation de l'épreuve. J'estime que toutes les alternatives n'ont pas été explorées pour résoudre cette situation. L'épreuve devait au moins aller jusqu'au Maroc"


En espérant qu'à l'avenir, ce type d'évènement forcera les organisateurs du Dakar à prévoir un plan B pour éviter ce genre de mésaventure.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire