Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dakar : Fabrizio Méoni, 6 ans qu'il s'en est allé

Dans Moto / Sport

Dakar : Fabrizio Méoni, 6 ans qu'il s'en est allé

La journée d'hier sur le Dakar, 11 janvier, a du être sous l'ombre de Fabrizio Méoni.


6 ans que l'Italien nous a quitté en Mauritanie sur la piste de Kiffa. Une chute, une de plus parmi plein d'autres, mais celle de trop. Pas de rocher, pas de ravin, peut-être une langue de sable comme le disait David Frétigné qui suivait Fabrizio, mais rien de piégeux.


Fabrizio, c'était le pilote de rallye dans le beau sens du terme. Il était arrivé sur cette course en tant que privé et avait grimpé les échelons de la hiérarchie très vite à force de courage, de pugnacité et de talent.


Tous ceux qui l'ont côtoyé, des amateurs, des anonymes, disent tous qu'il ne leurs tournait jamais le dos, il discutait volontier avec n'importe quel inconnu.


Son statut de vainqueur de l'épreuve dont une fois avec la grosse 950 KTM, un monstre, ne lui a jamais donné la grosse tête. Mais l'Italien ne voulait plus de ce nouveau Dakar, il ne s'en cachait pas, il ne se reconnaissait plus sur cette course, tracée, guidée, qu'il faisait pour la dernière fois.


Forcement, on se souvient avec bonheur son arrivée d'une étape en pétard contre ses 2 GPS, « Put…de put… de GPS » avec son accent, des images gravées dans nos esprits.


Ses copains comme Cyril, ont du rouler hier avec une boule dans la gorge.


Silvia Giannetti a du elle aussi passer une mauvaise journée, Fabrizio était son modèle et son ami, comme beaucoup.


Son école qu'il avait ouverte en toute discrétion à Dakar en 2001 porte depuis son nom, Cyril Despres en est depuis un élément essentiel, plus de 400 enfants y apprennent à lire tous les jours.


Juste une pensée pour Fabrizio, à ses proches et à tous ceux qui ont payé cher, trop cher, cette passion de la course.


Dakar : Fabrizio Méoni, 6 ans qu'il s'en est allé


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Fabrizio, On ne s'est pas connu, je suis un Français de 43 ans, simple motard, avec 2 enfants. Je t'ai suivi sur les Dakar, tu représentais l'élégance humaine. Emu (et oui encore aujourd'hui) , je voulais te saluer. J'essai à mon tour de "porter" ton élégance au quotidien, car l'être humain est un tout, plus que jamais, et malgré nos apparentes différences. Hervé

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire