Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Dark Dog Tour 2008 : 4 octobre - L'étape Corse

Dans Moto / Sport

Dark Dog Tour 2008 : 4 octobre - L'étape Corse

Les pilotes du Moto-Tour ont débarqué sur l'île de beauté à 7 h 30, après une bonne nuit de repos à bord du bateau. Comme l'île porte bien son nom, les deux étapes se sont déroulées dans des conditions idéales. La base chrono du début de parcourt était atypique (55 km/h au lieu des classiques 60 km/h), particulièrement longue (6,1 km) et aura pour résultat des chamboulements considérables dans le classement.


Dark Dog Tour 2008 : 4 octobre - L'étape Corse


Une fois de plus, les participants de la catégorie promotion se sont illustrés avec 4 des leurs en tête de l'épreuve, dont deux sans pénalités. Pour les leaders, point de changement, avec 3 secondes pour Denis Bouan (Buell 1125R) et six secondes pour Frédéric Lejeune (BMW HP2). Par contre, dans la catégorie promotion, Cédric Delaunay (Daytona 675) écope de 12 secondes, 6 de plus que son concurrent direct, Romain Tauel (Aprilia SXV), ce qui risque de lui coûter très cher !


Dark Dog Tour 2008 : 4 octobre - L'étape Corse


Chez les classiques, ça bouge aussi avec Gérard Rolland (Yamaha RDLC), qui avait 26 secondes d'avance sur Guy Carchereux (Suzuki GS1100X), qui fait une très mauvaise opération en prenant 33 secondes de pénalité, alors


que son poursuivant n'en prend que 3 !


En scooter, Michel Marchini (T-Max 500) prend 10 secondes dans cette base chrono : il aura donc beaucoup de mal à remonter à la tête du classement dans sa catégorie. Christophe Barbier (Gilera GP800) prend 9 secondes dans l'aventure et Pierre Fredet (Gilera GP800) en prend 7. Ils se trouvent dans un mouchoir de poche au général, le duel sera donc serré demain !


Dark Dog Tour 2008 : 4 octobre - L'étape Corse


Dans la spéciale d'Appietto-Alata, Philippe Pinchedez (Ducati Hypermotard) réalise un double exploit : il signe le scratch malgré la douleur causée par sa clavicule cassée, et ce, devant Thomas Garcin (Moto Morini Corsaro), un local de l'étape ! Denis Bouan assure un 5e temps dans cette spéciale piégeuse, à quelques centièmes de Philippe Donischal, accroché à sa roue, suivi d'un peu plus loin par Frédéric Lejeune.


Dark Dog Tour 2008 : 4 octobre - L'étape Corse


Duacti a profité de cette belle journée pour faire la présentation en exclusivité mondiale de la toute nouvelle Ducati Monster 1100 (à noter la chorégraphie très soignée des cheerleaders). A peine la journée finie, pas le temps de profiter du cadre, les pilotes sont remontés à bord du Daniel Casanova à 18h30, qui ramenait la troupe vers Marseille, pour la dernière épreuve du Moto-Tour 2008.


Mots clés :

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Duacti ?? Je ne connais pas cette marque? C'est Corse?

Par Anonyme

le scratch il est pour maxime olivieri un des locaux

Par Anonyme

domage pour bourgeois et son 450 wrf bleu et jaune. il a fait un tête à queue dans le troisième gauche  de la spéciale et ai tombé  et vu son temps à l'arrivé!!! domage domage 

Par Anonyme

Ben tu m etonnes que le scratch est pour un gars du village ...

Par Anonyme

Oui en effet le Scratch et la victoire d'étape sont pour Maxime Olivieri. Le rédacteur de cet article ne devrait pas éluder ainsi les performances des pilotes locaux! Olivieri a fait une superbe étape.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire