Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

De la récupération d'énergie par les gaz d'échappement

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Une start-up anglaise, pilotée sur ce projet par le groupe Jaguar Land Rover, annonce avoir développé un système capable de récupérer de l'énergie par les gaz d'échappement et la chaleur dégagée. Les Britanniques parlent d'un gain final de consommation de l'ordre de 5 %.

De la récupération d'énergie par les gaz d'échappement

Vous connaissiez peut-être déjà la recirculation des gaz d'échappements (la fameuse vanne EGR), qui permet d'abaisser la température de combustion pour réduire les rejets d'oxydes d'azote sur les moteurs diesels. Sachez qu'une entreprise anglaise a travaillé sur une nouvelle façon de se servir des gaz d'échappement : la récupération d'énergie.

Par définition, un gaz d'échappement est chaud, en particulier sur les moteurs essence où la température de combustion est nettement supérieure à celle des diesels. Des pertes de chaleur qui pourraient servir à alimenter des batteries et, en fin de compte, un petit moteur électrique sur des petits hybrides.

Aujourd'hui, 30 à 35 % du carburant consommé, seulement, sont vraiment transformés en énergie cinétique, le reste étant des pertes de chaleur. Là est donc l'objectif de ce projet qui a reçu également le soutien de Ford et du gouvernement britannique. Le système repose sur l'effet Seebeck, qui dit qu'une variation de température entre deux pôles de matériaux différents est susceptible de créer un différentiel de tension, et donc, un passage de courant.

Les responsables du projet espèrent tirer 300 Watts de cet outil compact qui pourrait être placé entre les deux rangées de cylindres sur les moteurs en V, signe que le dispositif est relativement petit. Une mise en production n'est cependant pas prévue avant 2025.

Commentaires (35)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Laissez tomber rien ne vaut un échappement libre faut qu’il respire le moteur juste un bon bout de tube qui part du collecteur jusqu’à l’arrière avec un petit silencieux pour pas exagérer et c’est tout.

Par

2025 :roll:

a cet date un arrêté de l'interdiction des moteurs thermiques fonctionnant aux énergies fossiles sera déjà effectif, bien sur ceux fonctionnant a l''éthanol et autres biogaz pourront continuer

Par

Déjà fait par une société Française Enogia basée à Marseille... micro turbine ORC (cycle Rankine).

Par

ils sont fort ces indiens de Tata motors !

Par

cela se fait en F1 depuis 3 ans

Par

Un casse tête à industrialiser...

Par

5% en moins + la masse de ce composant = aucune réduction donc dépense inutile :roll:

Par

Super, c'est au moins 80% de carburant que je vais pouvoir économiser sur mon van :

http://club.caradisiac.com/whealer/espace-detente-75428/photo/mufflermobile-6914952.html

Par

Apres la vanne egr , turbo, fap, start and stop, desactivation de cylindre, comoression variable, on va se retrouver avec une vrai usine a gaz.

RIP la fiabilité

Par

En réponse à fanka

Apres la vanne egr , turbo, fap, start and stop, desactivation de cylindre, comoression variable, on va se retrouver avec une vrai usine a gaz.

RIP la fiabilité

compression

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire