Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Débuter en Enduro, la Salvador School nous ouvre ses portes: ready to fun

Dans Moto / Sport

Débuter en Enduro, la Salvador School nous ouvre ses portes: ready to fun

Gravette, ornières, pierrier et racines glissantes, tel sera notre terrain de jeu pour nos premiers pas, ou plutôt nos premiers tours de roue en Enduro. Découverte.


C'est vrai que présenté comme ça, la discipline ne fait pas tout à fait rêver lorsque l'on a plus l'habitude de poser ses roues sur du bitume, voire de la terre bien damée, et pourtant. Si le temps glacial de ces derniers jours ne joue pas en notre faveur nous avons cependant dans notre jeu quelques atouts et pas des moindres pour rouler dans les meilleures conditions possible. Des pneus à crampons bien sûr, un démarrage électrique (je voue depuis ce jour un culte sans limite au dieu batterie et à son saint bouton rouge) et un prof capable de mettre n'importe quel pistard en confiance tout en lui permettant de se dépasser sans prendre de risque.


Direction donc le Doubs et ses giboulées de mars. Des KTM EXC 450, une ambiance magique, un prof aux faux airs d'Hannibal Lecter, pas de doute nous sommes à la Salvador School.


PRISE DE CONTACT


L'offensive du froid et de la pluie a préparé en amont notre terrain de jeu. Une chose est certaine, nous ne serons pas déstabilisés par la poussière et la chaleur lors de cette prise de contact enduriste. Après avoir distillé les bases du positionnement sur la moto histoire de ne pas se cramer les bras et les jambes en moins de 10 minutes, mister Salvador en profite pour rappeler les bases du pilotage TT au cas où, manque de chance, on croiserait un tronc d'arbre au sol, des ornières de boue, des pierres, des montées ou des descentes… ce qui est parfaitement improbable en forêt… non ?


Débuter en Enduro, la Salvador School nous ouvre ses portes: ready to fun


Je ne vous cache pas la petite appréhension du départ lorsque 15 mètres en sous-bois suffisent pour montrer le pouvoir de la pluie sur la terre. Mais pas d'inquiétude notre prof conscient de notre niveau (ou plutôt absence de niveau) nous emmène, pour nous mettre en jambe, sur une piste étonnamment roulante.


Après quelques minutes d'une montée mixant feuilles, caillasses et ornières gentillettes, Gilles fait un stop pour prendre la température et le feed back de ses apprentis enduristes avant de donner à chacun quelques conseils personnalisés. Pour l'un le positionnement du corps, pour l'autre les coups de gâchette ou la prise de freins, sans oublier le regard qui comme d'hab' devra être lointain. Regarder au loin est clairement important en Enduro pour permettre de trouver la meilleure trajectoire possible mais le coup d'œil devant la roue avant est également primordial pour ne pas croiser les roues !


Les difficultés passent sans que l'on s'en rende réellement compte et à chaque obstacle franchi un petit regard ou un signe valorisant de notre Anthony Hopkins local, qui arrive même à nous faire croire que l'on n'est pas si ridicule que ça avec des chaussettes à crampons !


Si j'étais tendu comme un string en début de roulage le temps qui passe me permet de profiter pleinement de l'instant et des superbes paysages qui nous entourent en me disant que vu ce qui est tombé on comprend beaucoup mieux pourquoi l'herbe est ici si verte.


CRASSIER… NOUS VOILA !


Debout, on apprend à se servir de l'embrayage et de l'accélérateur tous deux seuls moyens de se sortir des difficultés. Les obstacles qui au départ pouvaient poser problème se voient au fil du roulage englober sans difficultés.


Débuter en Enduro, la Salvador School nous ouvre ses portes: ready to fun


La balade en sous-bois laissera bientôt place à un décor lunaire répondant au nom de crassier. Vestige d'une ancienne carrière il nous permettra de bosser différents points importants en TT. Montées et descentes sur terrain glissant, gestion des gaz, demi-tour sur place, champs de bosses, virages en appui, sauts, tout ici est passé au cribble.


Débuter en Enduro, la Salvador School nous ouvre ses portes: ready to fun

Débuter en Enduro, la Salvador School nous ouvre ses portes: ready to fun


Après présentation de l'exercice notre prof le met en pratique plusieurs fois pour nous monter ce que ça donne ou pourra donner avec le temps. Mes passages sont alors décortiqués et retravaillés afin de se rendre compte immédiatement des erreurs, ce qui limitera les mauvaises habitudes. « Les stagiaires sont surpris de ce qu'ils arrivent à faire et des difficultés qu'ils franchissent en peu de temps. Par exemple, des montées qui leur semblaient impossibles le matin sont passées sans qu'ils ne s'en rendent compte et le tout sans risque. Et lorsque que nous retournons dans le bois les progrès sont flagrants » explique Gilles. « Les journées s'adaptent aux besoins et envies de chacun avec en prime la possibilité de faire un one to one (cours particulier) pour cibler et travailler les besoins… » conclue-t-il.


Les progrès c'est une chose mais l'ambiance dans tout ça ? Comme pour les stages de Supermotard (pour les redécouvrir c'est ici et ), la bonne humeur ne sera pas en reste avec un sentiment de franche camaraderie et de déconnade qui n'a nullement besoin de temps pour s'installer et perdurer sur l'ensemble du roulage. Réellement appréciable !


ALORS L'ENDURO ?


Déstabilisant pour un motard habitué à l'asphalte, l'Enduro est une discipline qui gagne, pour le néophyte, en fun au fur et à mesure du roulage.


Bonne école de retour sur route, la discipline a le gros avantage de dealer du plaisir dès les premiers tours de roue avec pour unique condition être capable de se détendre au guidon.


Physique, elle demande une condition et un niveau d'attention fatigants pour les débutants qui arriveront pourtant à progresser rapidement et c'est ici qu'intervient le prof.


Débuter en Enduro, la Salvador School nous ouvre ses portes: ready to fun


Pour notre part les points forts de la Salvador School ont une nouvelle fois répondu présents avec au menu de la bonne humeur, une multitude de ficelles pour rouler, progresser rapidement (normal me direz-vous on partait de tellement loin) et prendre du plaisir, de la sécurité et le petit mot valorisant qui permet à tout un chacun de se surpasser en s'amusant…


Portfolio (4 photos)

Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Liste de smileyListe de smileys

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:

Postez en anonyme

Code du captcha disponible avec image uniquementRecharger le captcha

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Ah ça ! Pour rouler chez nous, faut aimer la pluie, le froid et les coulées de boue... même sur route ! Heureusement, avec un coach comme Monsieur Salvador, la pilule passe mieux.

Par Anonyme

 Pourquoi vous ne parlez plus de supermotard et ne faites plus de vidéo du vendredi?

Déposer un commentaire

Liste de smileyListe de smileys

  • :ange:
  • :areuh:
  • :bah:
  • :beuh:
  • :bien:
  • :biggrin:
  • :blague:
  • :brosse:
  • :chut:
  • :colere:
  • :confused:
  • :cool:
  • :coolfuck:
  • :cry:
  • :cubitus:
  • :cyp:
  • :ddr:
  • :dodo:
  • :eek:
  • :evil:
  • :fier:
  • :fleur:
  • :fresh:
  • :frown:
  • :good:
  • :hum:
  • :jap:
  • :kaola:
  • :langue:
  • :lol:
  • :love:
  • :lover:
  • :mad:
  • :miam:
  • :nanana:
  • :non:
  • :ohill:
  • :oops:
  • :oui:
  • :ouin:
  • :pfff:
  • :ptdr:
  • :voyons:
  • :wink:
  • :redface:
  • :hello:
  • :roi:
  • :roll:
  • :rs:
  • :coucou:
  • :smile:
  • :sol:
  • :tongue:
  • :tourne:
  • :ml:
  • :violon:
  • :buzz:
  • :up:
  • :peur:
  • :orni:

Postez en anonyme

Code du captcha disponible avec image uniquementRecharger le captcha

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire