Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Vidéo - Découvrez tous les details du nouveau Peugeot 3008 : le futur meilleur SUV compact ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Après le nouveau Renault Scénic, voici sûrement la seconde nouveauté la plus attendue de l’année : la deuxième génération de Peugeot 3008. Plus beau, plus pratique, le nouveau SUV de Peugeot va faire mal.

Vidéo - Découvrez tous les details du nouveau Peugeot 3008 : le futur meilleur SUV compact ?

Apparu en 2009, le Peugeot 3008 est un vrai succès commercial. 700 000 exemplaires ont été écoulés en Europe depuis son lancement et même 150 000 en Chine depuis 2013. Un énorme engouement sur le plan international malgré des lignes qui n'ont jamais fait l’unanimité. Il faut dire que la calandre « coupe-frites » n’a jamais été un modèle d’élégance – même en interne, on l’avoue. Pourtant, la recette de Peugeot a fonctionné.

 Le marché des SUV n’en finit pas de croître. Depuis 2009, il a ainsi été multiple par 2,5. Autant dire qu’il est essentiel pour tous les constructeurs et notamment Peugeot. Pour cette seconde génération, la marque au lion a retenu les leçons du passé et les designers de la marque sont repartis d’une feuille blanche. Et soyons francs, le résultat est une réussite. Le nouveau 3008 affiche un look nettement plus affirmé et baroudeur. Au programme, capot horizontal, calandre verticale comme sur le 2008 restylé et on retrouve aussi quelques points de ressemblances avec d’autres modèles comme le décroché au niveau des projecteurs similaires au 2008 également. Cette forte personnalité est également d’actualité à l’arrière avec une chute de pavillon donnant au 3008 de faux airs de coupé avec une petite custode et une vitre arrière de taille réduite. À noter également les feux avec les coups de griffes – devenus traditionnels chez Peugeot – désormais reliés par un bandeau noir comme nous avions pu le voir sur les derniers concept-cars de la marque. Au niveau des dimensions, le nouveau 3008 mesure 4,45 m soit 8 cm de plus que l’ancien. L’empattement progresse à lui seul de 6 cm avec 2,67 m.

Un habitacle unique sur le marché

Vidéo - Découvrez tous les details du nouveau Peugeot 3008 : le futur meilleur SUV compact ?

À l’intérieur, c’est une révolution ! Le 3008 adopte pour la première fois le i-cockpit dans sa dernière génération. Il se compose bien évidemment d’un petit volant, d’une instrumentation haute et d’un écran multimédia tactile. Du classique me direz-vous, eh bien non ! Tout est nouveau ou presque. Le 3008 est ainsi le premier SUV compact du marché à disposer de série d’une instrumentation 100 % numérique sur un écran de 12,3 pouces. Parfaitement lisible, cette instrumentation allie le pratique à l’esthétique avec une présentation très soignée. Entièrement paramétrable et personnalisable, elle propose 5 modes bien distincts. Revers de la médaille, l’affichage tête haute disparaît.

 Explication du fonctionnement de l'instrumentation par Olivier Daillance, responsable  du style digital du 3008

 

L’autre nouveauté concerne l’écran multimédia 8 pouces. Toujours tactile, il fonctionne comme une tablette et gagne en fluidité. Sur la 308, le 100 % tactile n’avait pas fait que des heureux. Peugeot a donc installé sous cet écran 6 raccourcis dénommés « toggles speechs » : ressemblant à des touches de piano, ces commandes améliorent grandement l’ergonomie.

L’ancien 3008 tirait son épingle du jeu grâce à la présentation la qualité des matériaux. Il en est de même du nouveau, qui, par exemple, conserve la forme générale de la console centrale. Matériaux flatteurs, design novateur, le 3008 innove et met un sérieux coup de vieux à la concurrence.

 

Vidéo - Découvrez tous les details du nouveau Peugeot 3008 : le futur meilleur SUV compact ?

Les aspects pratiques ne sont pas oubliés. Fini le hayon en deux parties. Le 3008 revient à du classique mais celui-ci peut-être motorisé. Le volume de chargement oscille désormais entre 520 et 1 580 litres. En configuration 5 places, c’est 90 litres de mieux qu’auparavant et il s’impose comme la référence de la catégorie, d’autant plus que son seuil de chargement est le plus bas et que le plancher peut être coulissant. Avec l’accroissement de l’empattement, l’habitabilité progresse mais moins que l’on aurait pu le penser avec seulement 2 cm de plus d’espace aux genoux.

Toujours plus équipé

La clientèle des SUV est de plus en plus exigeante. L’équipement du 3008 doit pouvoir satisfaire ses attentes. Il reçoit donc le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction stop (si boîte de vitesses automatique), un système d’aide au stationnement avec vision 360°, une recharge de téléphone par induction, la compatibilité avec Androïd auto ou Apple Carplay, un système Hifi Focal, les sièges massants, l’alerte de franchissement de ligne, la reconnaissance des panneaux de signalisation, la surveillance d'angle mort et bien évidemment un magasin d’applications connectées. La composition de la gamme sera classique avec les finitions Active, Allure, Féline et même GT-Line.

Une plate-forme et des moteurs modernes

Le nouveau 3008 a été élaboré à partir de la plate-forme EMP2 – celle de la 308, ce qui lui permet de diminuer le poids d’environ 100 kg. Les moteurs sont connus avec deux moteurs essence (1.2 PureTech 130 avec boîte manuelle 6 rapports ou boîte auto EAT6 et 1.6 THP 165 EAT6) et 5 diesels 1.6L BlueHDi 100, 1.6L BlueHDi 120 BVM6 et EAT6, 2.0L BlueHDi 150 BVM6 et 2.0L BlueHDi 180 EAT6. Pas d’hybride au lancement mais des motorisations hybrides/essence seront disponibles à partir de 2019.

En revanche, toujours pas de 4 roues motrices au programme, mais un Grip Control augmentant la motricité sur terrain glissant, couplé pour la première fois à une aide à la descente.

Vidéo - Découvrez tous les details du nouveau Peugeot 3008 : le futur meilleur SUV compact ?

Le Peugeot 3008 fera sa première sortie officielle à l’occasion du Mondial de Paris. Les prix seront dévoilés à l’été, au même moment que les essais pour la presse. Ils devraient toutefois être proches de ceux de l’actuel avec une entrée de gamme aux environs de 24 000 €. La commercialisation interviendra à la mi-octobre.

Portfolio (15 photos)

Vidéos populaires

Commentaires (191)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

autant l'habitacle est très réussi , autant il faut aimer le design externe . a voir à la lumière du jours !!!!!!!!

Par

autant l'habitacle est très réussi , autant il faut aimer le design de la carrosserie , à voir à la lumière du jours !!!!

Par

C'est très bien ce que fait PSA. Très belle voiture dans la continuité de ce que fait le groupes depuis "back in the race".

Par contre, à quand une vrai boite auto ?

Par

un avant avec des arrondies et un arrière carré? pas de doute, c'est peugeot

Par

pas mal....:bien:

ça change des évolution des taudi

Par

En réponse à Rudynovski

C'est très bien ce que fait PSA. Très belle voiture dans la continuité de ce que fait le groupes depuis "back in the race".

Par contre, à quand une vrai boite auto ?

L'EAT6 est une "vraie" boite auto....pas la 8 ème merveille du monde, mais elle fait le job....

Hybride annoncé pour.....2019 .....quelque chose comme 1 an 1/2 avant de la remplacer quoi....quelle réactivité !

Par

Par rapport à un Kadjar probablement un succès en France - et encore - pour le reste à voir... L'intérieur reste ce qu'il y a de mieux.

Par

Il n'y a qu'à voir les deux avis du modèle actuel, juste là à droite avec respectivement 11.6/20 pour un hybrid4 et 7.2/20 pour un hdi 115 pour avoir une vision du désastre qui attend les inconscients qui oseront acheter cette chose.On ne change pas une équipe qui perd:oops:

Par

Je trouve l'extérieur très peu équilibré perso. L'avant est plus que sculpté, il y a des angles, des courbes et des nervures dans tous les sens. Et cette quantité d'éléments peints mêlés à d'autres qui sont laqués, avec du plastique mat ailleurs, les barres de toit inox et les touches de chrome... Bref, un style compliqué, lourd, pas très homogène. Ce sera peut-être mieux en vrai et dans d'autres coloris, mais là j'ai l'impression de voir une DS6 retravaillée, surtout de 3/4 arrière.

Sinon le reste paraît pas mal : plateforme moderne qui a fait ses preuves, moteurs suffisants si la gamme essence se complète d'une version plus musclée, une boite auto qui ne fait plus honte au constructeur et un contenu technologique qui semble bien actualisé. Le temps dira si l'intérieur très audacieux peut devenir plus chaleureux avec d'autres coloris, et surtout si l'ergonomie a progressé vis à vis de la 308 et du Picasso.

Par

Sinon, vous voyez les bon gros méplats disposés de part et d'autre du volant....on imagine sans peine que ce sera là qu'on ira fourrer nos grosses pognes....

Vu l'emplacement du célèbre régulateur de vitesse Peug', bien à gauche, bien planqué derrière le cerceau, disposé toujours aussi bas, et de texture bien entendu toujours aussi médiocre...

Et bien, à chaque fois qu'il vous faudra en user, faudra quitter votre main du volant....

super agréable, et si ergonomique.....

z'ont dû en acheter un stock monstrueux pour toujours proposer cette incongruité en 2016.

Mais vous verrez, y'a bien des gens ici pour trouver cette disposition et la qualité de l'objet extra.

Quand on n'a rien essayé d'autre remarque..... :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire