Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dieselgate : d'autres constructeurs auraient pu tricher selon la commission Royal

Dans Economie / Politique / Autre actu économie / politique

, mis à jour

Dieselgate : d'autres constructeurs auraient pu tricher selon la commission Royal

La commission Royal, qui avait pour but d'enquêter à la suite du scandale des moteurs diesels de Volkswagen, a rendu son rapport final. Il en ressort que les techniciens n'ont pas vraiment eu accès à tous les logiciels internes des modèles essayés et que la présence de logiciel de triche sur d'autres marques n'est pas impossible.

Mise à jour : l'étude complète est à retrouver par ici. Les résultats en annexe débutent à la page 34 et montrent sur tableau l'ensemble des données récoltées. Dans l'ensemble, les véhicules testés affichent entre 10000 et 45000 km, mais certains modèles (BMW 116d, Peugeot Expert) approchent des 90 000 km.

 

La commission Royal, assez critiquée pour sa latence et ses résultats pas toujours très clairs et un peu opaques, est en train de rendre son rapport final sur les tests menés en toute indépendance sur 86 modèles de plusieurs marques différentes afin d'évaluer les écarts entre émissions polluantes en laboratoire et dans les conditions réelles.

 

Jusqu'à aujourd'hui, il est acquis que seul Volkswagen a "triché" avec des moteurs diesels comportant un logiciel capable de tromper les tests d'homologation et se mettre en veille lorsque l'auto est sur la route. Un dispositif dont on ne devrait donc plus vraiment parler aujourd'hui mais les premières conclusions de l'étude de la commission Royal jettent un petit doute.

 

Cette commission ne peut en effet "exclure" que d'autres marques utilisent elles aussi un logiciel tricheur. La commission demande d'ailleurs que de nouveaux tests soient conduits pour "évaluer s'ils [les constructeurs] ne doivent pas faire l'objet d'un retrait de leur certificat d'homologation". Les responsables de l'étude expliquent "il n'a pas été possible d'avoir accès à l'ensemble des logiciels embarqués, et donc aucune analyse des logiciels n'a été effectuée".

 

En clair, il est impossible ou presque de savoir si Volkswagen est le seul à incriminer. Pour une commission censée avoir fait toute la lumière durant huit mois, on peut dire que les choses n'ont finalement guère avancé. Certes, de "nombreux dépassements" de seuils ont été relevés, mais rien qui ne pourrait être choquant ou corrigé comme ce fut le cas pour Renault ou Opel, d'autant plus que le cycle actuel est toujours aussi absurde. Le fond du problème, à savoir s'il y a tricherie ou non, n'est toujours pas résolu.

 

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (138)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le lâché du jour :D

Présent !

Par

Koulaaaaat'che!? Un avis? :biggrin:

Par

Pas possible, on en parle depuis que les chiffres de Renault et GM sont publiés, 7 mois de retard Mme Royal, vous voulez pas vous allonger, une petite verveine, vous avez l'air surmenée, faudrait pas nous faire un burn out...:ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr::ptdr:

Par

On allait voir ce qu'on allait voir !

Et .... on n'a rien vu .

Vive les vacances et la fin du mois.

Les chômeurs ont reçu leur chèque , ceux qui travaillent se font payer et entre 2 attentas , l'info passera inaperçue .

Cette Commission Royal est une commission de MINABLES .

Et je parie qu'on en restera là.

Je voudrais pas être salarié de l'UTAC : ils ont dû vachement avoir l'impression d'être inutiles . .

Par

Créer une commission à grand frais. Faire des tests sur une centaine de VL également à grand frais pour au final utiliser le conditionnel.....Pitoyable.

Soit il y a effectivement une fraude (quelque soit le moyen et pas seulement logiciel) et dans ce cas le retrait de l'homologation devrait être immédiat, mais VW qui a admis avoir fraudé (indépendamment des rejets réels ils ont présenter un véhicule frauduleusement équipé à l'homologation) n'a pas été contraint de repasser ladite homologation.

Soit il n'y a pas fraude....mais la règlementation étant des plus stupide des artifices légaux sont mis en oeuvre.....et dans ce cas il n'y a rien à dire puisque la sanction ne reposerait sur aucune base légale.

Bref, du Flan, du très gros flan pour faire croire que Ségolène se préoccupe de la pollution.

Par

En réponse à oxmose

Koulaaaaat'che!? Un avis? :biggrin:

Attends il cherche des liens sur la dsg et la consommation d huile sur certains tsi pour faire diversion....

Par

"Les techniciens n ont pas vraiment eu accès à tous les logiciels internes des modèles essayés"

Quelle enquête sérieuse ...

Par

En réponse à nicotdi

"Les techniciens n ont pas vraiment eu accès à tous les logiciels internes des modèles essayés"

Quelle enquête sérieuse ...

Bonjour, police européenne de l'environnement, vous avez commis un délit grave, puis-je vous passez les menottes sil vous plait, non, dans ce cas, puis-je vous mettre une amende, non plus, puis-je vous perquisitionner, hors de question, mais j'ai un mandat, ... , bon, dans ce cas nous vous attendons au pénitentier mais rien ne presse, faîte comme vous voulez...

:ptdr::ptdr::ptdr:

Par

On a l'air de s'étonner.Donnez moi le nom d'une action de Royal qui ait été portée a terme?.Fort heureusement on ne l'entend plus...mais il a fallut des attentats pour la lui faire fermer.

Par

Auraient pu tricher : Donc ils ne l'ont pas fait.

Merci de conjuguer le verbe avec un autre temps et avec le sujet qui est : constructeurs

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire