Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Disparition d’Antoine Paba, champion de France de vitesse 500cc sur Norton Manx en 1965.

Dans Moto / Sport

Disparition d’Antoine Paba, champion de France de vitesse 500cc sur Norton Manx en 1965.

Nous avons appris dernièrement la disparition d'Antoine Paba survenue le 14 février dernier. Tous les amateurs de vitesse de la région de Marseille connaissaient bien ce fameux bonhomme qui, à plus de soixante-dix ans, aimait aller s'arsouiller au guidon de son 1100 Gex avec les « p'tits jeunots ». Il s'amusait de la tête de ces derniers lorsqu'il enlevait son casque, tout surpris qu'ils étaient de s'être fait « pourrir » par un homme qui aurait largement pu être leur grand-père.


Antoine Paba, né en 1920 à Marseille, a débuté la compétition moto au début des années cinquante. Mais c'est en 1961 qu'il réalise une de ses plus belles performances. En effet, lors du grand prix de France qui se déroulait sur le circuit de Charade près de Clermont-Ferrand, il terminera troisième au guidon de sa Norton. Sur la plus haute marche du podium, on retrouve Hocking sur MV « Privat » (un « caprice » d'Agusta pour montrer son désaccord avec le calendrier de la saison) devant un certain Mike Hailwood sur Norton Manx (équipée d'une boite 5 vitesses spéciale fabriquée en Italie).


Si certains disent qu'il a bénéficié de l'abandon du champion de France en titre, Insermini, suite à la rupture de son câble de gaz, alors qu'il occupait la troisième place, mettons au crédit d'Antoine Paba qu'il terminera la course avec un repose-pied cassé.


Il faudra attendre 1965 pour que le pilote marseillais soit sacré champion de France de vitesse, toujours sur Norton Manx.


Conformément à ses dernières volontés, ses cendres ont été dispersées dans la fameuse côte de la Gineste. Alors si vous allez faire un petit tour sur la route départementale 559 entre Marseille et Cassis, ayez une petite pensée pour Monsieur Paba.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bj,une pensée émue pour Antoine dont j'ai appris la mort récement.Patrick P

Par Anonyme

 Cher Antoine je penserai toujours à toi et me souviendrai ttoujours du soutien que tu m as apporté lors de la finale de l ecole de pilotage du castelet dont le résultat était contestable et tu t es élève contre cette injustice courageusement ou bien lorsque je venais te voir à ton atelier .je pense souvent et j apprends ton décès aujourd hui tu es un très grand pilote et dorénavant je penserai à toi sur la Gineste .Je t embrasse Champion tu es au paradis des pilotes

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire