Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Downsizing : le nouveau quatre cylindres Porsche finalement assez gourmand

Downsizing : le nouveau quatre cylindres Porsche finalement assez gourmand

Le "downsizing", littéralement réduction de la taille, est une pratique courante dans l'automobile depuis de nombreuses années. Il s'agit en effet de réduire constamment les cylindrées et nombre de cylindres pour, souvent, les remplacer par de la suralimentation, afin d'avoir, en théorie, une baisse de consommation. Sauf que finalement, cela se vérifie bien peu souvent, et l'exemple de Porsche qui est passé au quatre cylindres est parlant.

En pleine tempête de l'affaire Volkswagen, tout le monde y va de sa petite étude et de ses tests, et chez What Car ?, le magazine anglais cousin d'Autocar, on a décidé de tester les écarts entre la théorie et la pratique sur un grand nombre de modèles. 

 

Nos amis britanniques ont donc enregistré sur tout un tas d'autos d'horizons différents les consommations en conditions réelles (qui, on le rappelle, seront intégrées au prochain cycle d'homologation remplaçant l'actuel NEDC), avec un test laboratoire spécialement étudié. Au classement général, celle qui s'en sort le mieux, et ce n'est finalement pas une surprise compte tenu des bons résultats des autos de la marque dans les différents tests réalisés par les gouvernements, c'est la BMW M2, avec seulement 5,3 % d'écart entre réalité et théorie (9,1 l/100 km contre 8,5 l/100 km).

 

La pire élève, en revanche, et c'est là bien plus étonnant, est une Porsche. Les Anglais ont noté une différence de 18,7 % entre ce qui est communiqué par Porsche et la réalité, avec 8,0 l/100 km pour le Cayman S selon l'homologation et 9,9 l/100 km dans la réalité. C'est d'autant plus surprenant que Porsche a fait évoluer son coupé qui a abandonné le six cylindres pour un quatre cylindres turbo censé être plus frugal, mais dans la pratique, il y a de fortes chances pour qu'il n'y ait presque aucune différence entre ce Cayman et l'ancien.

 

Comme quoi, et cela se vérifie encore, le downsizing n'est probablement pas la réponse à une baisse de la consommation et des rejets de CO2 (nous ne parlons ici que de consommation et, de facto, de CO2, et non des autres rejets tels que les oxydes d'azote et particules qui dépendent de systèmes de dépollution).

 

Mots clés :

En savoir plus sur : Porsche 718 Cayman

Commentaires (108)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La moralité c'est qu'il est temps d'arrêter ces 3 cylindres à la con et revenir à de vrais moteurs.

Par

En réponse à Moukeaf

La moralité c'est qu'il est temps d'arrêter ces 3 cylindres à la con et revenir à de vrais moteurs.

J'avais une laguna 1,8 essence de 118 cv, je faisais du 10 L/100 en ville. J'ai une Mégane 3 1.2 tce de 132 cv, je consomme 7,2 L/100 en ville et avec les memes conditions de circulations (voire peut etre un peu plus embouteillée) et ma conduite n'a pas changé. Si je prends sur la route, en roulant tranquille avec la Lag a 90 je consommais de 6,5-7L/100 km. Aujourd'hui je tourne a 5 L/100 sur la route avec la Mégane (qui pèse uniquement 40 kg de moins).

Par

L'autre moralité, c'est que la suralimentation et les hautes pressions à tous les étages produisent de la merde à filtrer en plus qu'un gros atmo de puissance équivalente. Oui mais voila, le moteur n'étant plus trop l'essentiel du cahier des charges de pas mal de constructeurs, il faut qu'on rogne quelque part sur le poids, et c'est le moulin qui prend souvent l'addition pour le reste. Le peu de downsizés essences à turbal que j'ai pratiqué (ecoboost, tsi et Tce) ne m'a absolument pas convaincu côté consommation. Après ça singe bien un mazout moderne en bas de compte tours, c'est rigolo quand ça sifflotte, mais c'est à peu près tout.

Par

En réponse à PlasticMoussey

L'autre moralité, c'est que la suralimentation et les hautes pressions à tous les étages produisent de la merde à filtrer en plus qu'un gros atmo de puissance équivalente. Oui mais voila, le moteur n'étant plus trop l'essentiel du cahier des charges de pas mal de constructeurs, il faut qu'on rogne quelque part sur le poids, et c'est le moulin qui prend souvent l'addition pour le reste. Le peu de downsizés essences à turbal que j'ai pratiqué (ecoboost, tsi et Tce) ne m'a absolument pas convaincu côté consommation. Après ça singe bien un mazout moderne en bas de compte tours, c'est rigolo quand ça sifflotte, mais c'est à peu près tout.

Ca fait un bail que j'en parle, mais je passe pour un allumé...

Un bon atmo optimisé consommera autant qu'un turbo de grande série et pour l'exemple de Titouf33, la différence entre les 2 voitures citées c'est avant tout les rapports de boite qui font l'économie ensuite le type d'injection (multipoint pour la Lag et mono pour la Meg).

Or une muti sur un atmo, c'est grosse conso à haut régime, ajoutez la boite courte et glou et glou et glou...

Par

En réponse à Zoulman

Commentaire supprimé.

Le problème est que ces "bouffons" comme tu dis, n'ont plus trop le choix au niveau des moteurs...

Par

Les petits moteurs suralimenté sont une réponses aux exigences en matière de CO2 sur une cycle NEDC, je ne suis pas certains que ce soit la réponse idéale sur un cycle WLTC.

Par

En réponse à atmophile

Ca fait un bail que j'en parle, mais je passe pour un allumé...

Un bon atmo optimisé consommera autant qu'un turbo de grande série et pour l'exemple de Titouf33, la différence entre les 2 voitures citées c'est avant tout les rapports de boite qui font l'économie ensuite le type d'injection (multipoint pour la Lag et mono pour la Meg).

Or une muti sur un atmo, c'est grosse conso à haut régime, ajoutez la boite courte et glou et glou et glou...

La Mégane est équipée d'une injection mono-point ? Tu es sur ? :beuh:

Par

En réponse à Zoulman

Commentaire supprimé.

Déjà du 4cylindres à moins de 150 ch c'est plus évident à trouver, alors du 6 rêve pas c'est devenu un luxe.

Par

En réponse à atmophile

Ca fait un bail que j'en parle, mais je passe pour un allumé...

Un bon atmo optimisé consommera autant qu'un turbo de grande série et pour l'exemple de Titouf33, la différence entre les 2 voitures citées c'est avant tout les rapports de boite qui font l'économie ensuite le type d'injection (multipoint pour la Lag et mono pour la Meg).

Or une muti sur un atmo, c'est grosse conso à haut régime, ajoutez la boite courte et glou et glou et glou...

Alors pour les rapports de boîte ils sont similaires sur ces deux voitures (rupteur de la seconde a 95 km/h), 3 pareil...

Pour rentrer dans le débat, je dirai que pour une voiture de monsieur tout le monde, l'avantage du turbo qui souffle a 2000 tr c'est que t'as du couple en bas, donc tu peux rouler correctement sans tirer dedans (chose très agréable en ville). Après ca reste des moteurs qui acceptent d'etre chatouillés et de monter dans les tours. Le point négatif principal de ce type de moteur réside dans le fait, qu'on ne coupe pas un turbo comme ca sans le laisser descendre en pression et se lubrifier (encore plus pour ceux qui ont une utilisation urbaine a cause des suies). Je pousserai le vice même à dire qu'il faut faire plus souvent des vidanges pour assurer une bonne lubrification du moulin (car c'est plus fragile). Ensuite le dernier point négatif du downsizing, c'est qu'en enlevant un cylindre il y a plus de vibrations... Voila ce qu'il en est pour les voitures classiques. Après si on parle des voitures a caractère plus exceptionnel, je trouve que c'est de la connerie de les downsizer, car elles perdent incontestablement en charme pour un rendement qui peut etre discutable... d'autant plus que ce sont des voitures qui s'écoulent en plus petites quantitées et qui roulent moins, donc... Après je me méfie des chiffres donnés lors des essais pck d'une part ils ont tendance a appuyer sévère et qu'ensuite une voiture ca se rode. La difference de conso peut etre significative (1 bon litre).

Par

mais dans la pratique, il y a de fortes chances pour qu'il n'y ait presque aucune différence entre ce Cayman et l'ancien.

Supposition qui en l'absence de vérification ne vaut rien

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire