Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Drogue au volant : un jeune Nantais arrêté pendant un cours de conduite

Drogue au volant : un jeune Nantais arrêté pendant un cours de conduite

Suite à plusieurs comportements dangereux, une monitrice d'auto-école a indiqué à son élève le chemin de la gendarmerie. L'apprenti avait consommé du cannabis quelques heures avant la leçon.

Le mercredi 19 juillet, en début de matinée, la brigade de Couëron, dans le département de Loire-Atlantique, a reçu un appel étonnant de la part d'une monitrice d'auto-école. Elle soupçonnait un de ses élèves de conduire après avoir consommé de l'alcool ou de la drogue. Et elle a contacté les forces de l'ordre au moment où l'apprenti, un étudiant nantais de 20 ans, était au volant !

Le jeune, qui avait pourtant déjà 17 heures de conduite au compteur, venait de multiplier les infractions dangereuses : stop grillé, refus de priorité à des piétons et carrément une rue en sens-interdit. Largement suffisant pour mettre le doute à la monitrice, qui a alors indiqué au conducteur la direction de la gendarmerie !

Les hommes en bleu ont procédé aux dépistages alcoolique et stupéfiant et celui pour les produits stupéfiants s'est révélé positif. Interrogé, l'élève a reconnu avoir consommé du cannabis au cours de la nuit. Plus grave pour une personne sur le point de passer son permis, les résultats d'une analyse effectuée par un laboratoire ont confirmé que le conducteur en herbe avait une consommation quasi journalière de cannabis. Le jeune est convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes début novembre dans le cadre d'une ordonnance pénale.

Pour rappel, en cas de conduite sous l'emprise de stupéfiants, un conducteur (qui a eu son permis) risque deux ans d'emprisonnement, une amende de 4 500 € et la perte de six points.

Commentaires (29)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" le conducteur en herbe" :bien:

Par

Ca expliquerait le comportement de Moulache....

Par

"un conducteur (qui a eu son permis) risque deux ans d'emprisonnement, une amende de 4 500 € et la perte de six points."

et.. heu.. un conducteur sans permis risque quoi alors?

Par

Il a été ban d'ailleurs ?

Cela fait longtemps qu'on a pas eu d'analyse... :biggrin:

Par

Tout c'est jeune qui fume du H et qui ce bourre la gueule.

Par

et la monitrice a aussi soufflé ? car elle a attendu stop grillé, refus de priorité à des piétons et carrément une rue en sens-interdit avant de percuter qu'il fallait le virer du volant ?

Par

Bravo à cette monitrice. Elle a probablement sauvé la vie d'innocents qui auraient pu devenir autant de victimes de ce genre d'imbécile irrespectueux.

Par

En réponse à matrix71

Tout c'est jeune qui fume du H et qui ce bourre la gueule.

Tous ces jeunes qui fument du H et se bourrent la gueule

13 mots, 6 fautes ...

Repasse ton permis d'écrire!

Par

En réponse à Dayluris

Commentaire supprimé.

Sachant que ça reste plus de 3J dans le sang et jusqu'à 27j dans les urines (selon la régularité de la fumette) ce n'est même pas "juste avant"...

Mais pour beaucoup ce n'est rien il n'y a pas d'impact et ça devrait être légalisé. :o

Par

En réponse à springo

et la monitrice a aussi soufflé ? car elle a attendu stop grillé, refus de priorité à des piétons et carrément une rue en sens-interdit avant de percuter qu'il fallait le virer du volant ?

Rien ne dit qu'elle ne soit pas intervenue avant qu'il fasse réellement l'infraction, genre coup de patin au dernier moment quand elle a vu qu'il allait griller le feu ou le stop ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire