Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

DS : premier teaser pour le SUV

Le patron de la marque premium du groupe PSA a été (officiellement) pris en photo au volant du SUV que DS dévoilera dans quelques semaines. Sur les réseaux sociaux, il évoque le test d'un nouveau type de suspension.

DS : premier teaser pour le SUV

Depuis qu'il est séparé de Citroën (en 2014), le label chic de PSA s'est contenté de restyler les DS 3, 4 et 5 pour gommer les chevrons. Faute de vraie nouveauté, les ventes sur le Vieux Continent ont sans surprise de nouveau plongé, avec une baisse de 12,7 % en 2016.

Lorsqu'on regarde la gamme actuelle de DS, on se dit que tout est à reconstruire. Heureusement, les lancements vont enfin s'enchaîner, avec pour commencer deux SUV. Avant un modèle urbain en 2018, DS révélera cette année un véhicule compact, qui partagera ses dessous techniques avec le Peugeot 3008. L'auto a récemment été surprise en séance de mise au point avec sa carrosserie définitive.

Cette fois, la marque nous invite officiellement à son bord avec une photo diffusée par le patron de DS, Yves Bonnefont. On n'aperçoit pas grand-chose mais l'image a le mérite de rendre le projet très concret et laisse espérer une présentation dans peu de temps, soit au Salon de Genève en mars, soit à Shanghai en avril.

Seul élément bien visible sur le cliché : une contre-porte recouverte d'un habillage avec des surpiqûres en forme de losanges, pour créer un effet matelassé. Un clin d'œil au monde de la maroquinerie (et au très haut de gamme automobile), qui prouve que DS va soigner la présentation de ses autos pour faire la différence.

Dans le message qui accompagne la photo, il est mentionné que le patron "teste la suspension DS du 21e siècle". Ce ne sera pas celle que prépare Citroën, qui planche actuellement sur un dispositif avec des butées hydrauliques. Ici, ce pourrait être un système avec une caméra qui lit la route, comme le Magic Body Control de Mercedes.

Technologies et finition léchée : DS semble vouloir frapper fort pour enfin prendre son envol.

Mots clés :

Commentaires (66)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je pense que DS sortira un truc sympa. Quand on a l'épée de Damocles au dessus de la tête, il n'y a pas le choix ; il faut innover et surprendre.

Par

Et un nouveau SUV de plus, pas de doute l'écologie c'est une priorité...

Par

Tavares a été clair : la finition DS sera à un tout autre niveau que tout ce que nous avons pu voir chez PSA. Ses propos n'en ont que plus de sens lorsque l'on sait qu'ils ont été prononcés à la présentation du 3008 2...

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Tavares a été clair : la finition DS sera à un tout autre niveau que tout ce que nous avons pu voir chez PSA. Ses propos n'en ont que plus de sens lorsque l'on sait qu'ils ont été prononcés à la présentation du 3008 2...

Oui, 'fin, ça fait 30 piges que les constructeurs français sont clairs dans propos, mais dans les faits... :dodo: On attend de voir la véritable naissance de DS qui "teste la suspension DS du 21e siècle" (ça fait presque 2 décennies qu'il a démarré ce siècle les gars, faudrait se bouger le cul quand on prétend une chose pareille) et le renouveau d'Alpine pour voir si l'on peut enfin de parler de premium à la française. Pour l'instant ce que disent les Carlos ça ne vaut pas un clou.

Par

Et du peu que l'on peut voir, c'est mal parti : plastique noir laqué style bling bling toc (on est chez DS) pour les aérateurs, cuir avec matelassé sur les contreportes ok mais sur l'appuie-tête le motif énorme c'est juste trop kitsch (on remarquera que le monsieur a mit la veste assortie, genre il a eu cette inspiration en allant à Zara), couture du volant juste énorme ce qui sera désagréable en quelques kilomètres, plastique du montant qui n'est pas d la même nuance que le pavillon de toit...

Par

Pas demain qu'il y aura de la légèreté dans leur dessin... Du baroque je veux bien le croire par contre.

Par

En réponse à Maître_Yoda

Oui, 'fin, ça fait 30 piges que les constructeurs français sont clairs dans propos, mais dans les faits... :dodo: On attend de voir la véritable naissance de DS qui "teste la suspension DS du 21e siècle" (ça fait presque 2 décennies qu'il a démarré ce siècle les gars, faudrait se bouger le cul quand on prétend une chose pareille) et le renouveau d'Alpine pour voir si l'on peut enfin de parler de premium à la française. Pour l'instant ce que disent les Carlos ça ne vaut pas un clou.

Tavarès a annoncé pouvoir concurrencer Audi en 2020. C'est pas gagné quand tu vois la tronche de la gamme.

Suffit de regarder les sorties chez PSA durant la décennie 2010 pour comprendre le pattern : Tout pour Peugeot, DS aura les restes, Citroen peut aller jouer avec son Picasso (seule Citroen digne d'intérêt, qui va passer à la poubelle grâce aux x008).

Stratégie de groupe ;)

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Tavares a été clair : la finition DS sera à un tout autre niveau que tout ce que nous avons pu voir chez PSA. Ses propos n'en ont que plus de sens lorsque l'on sait qu'ils ont été prononcés à la présentation du 3008 2...

Protips : La finition ne fait pas tout. Aujourd'hui pourquoi j'irais acheter une DS4 plutôt qu'une concurrente, même généraliste ?

L'habitacle est joli, la sellerie est superbe (mais c'est objectif), mais t'as le choix clairsemé de motorisation comme les français ont l'habitude, question équipement une Skoda est mieux équipée : Pas de régulateur de vitesse adaptatif, pas de maintien de voie, de freinage d'urgence anti collision...

Et ça reste une grosse traction qui dépasse pas les 210ch qui fait 2places avec 2blagues à l'arrière (à coté la 308 est un palais question habitabilité).

Je prends la DS4 en exemple, mais le reste est pas mieux.

Donc il lui reste quoi ? Ses mécaniques ? Peugeot a mieux pour moins cher.

Par

En réponse à Moukeaf

Tavarès a annoncé pouvoir concurrencer Audi en 2020. C'est pas gagné quand tu vois la tronche de la gamme.

Suffit de regarder les sorties chez PSA durant la décennie 2010 pour comprendre le pattern : Tout pour Peugeot, DS aura les restes, Citroen peut aller jouer avec son Picasso (seule Citroen digne d'intérêt, qui va passer à la poubelle grâce aux x008).

Stratégie de groupe ;)

En 2020 ?! Dans 20 ans non ? C'est différent ! (mais le résultat sera le même je te l'accorde :lol:)

Par

DS, la marque morte née !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire