Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Ducati: les Multistrada 1200 DVT (2015) livrées en full power (160 ch)

Dans Moto / Pratique

Ducati: les Multistrada 1200 DVT (2015) livrées en full power (160 ch)

Nous vous en avions déjà parlé il y a quelques semaines, les motos pourraient être en version full depuis 2013 à condition de répondre à la norme Euro 4 (retrouvez ici notre sujet). Sans attendre janvier 2016, Ducati propose une Multi en 160 chevaux…


Depuis 1984 les motos livrées sur le sol français se doivent de répondre à la tristement célèbre loi des 100 chevaux.


Répondant au règlement du Parlement Européen et du Conseil du 15 janvier 2013 (n°168/2013), les Ducati Multistrada 1200 DVT collent à la norme Euro 4 et seront donc livrées en version full, c'est à dire en 160 chevaux… L'italien précise que les machines immatriculées en 2015 en version 100 chevaux pourront être ré-immatriculées en conformité européenne avec donc un boni de 60 bourrins… c'est une bonne nouvelle, certes mais pourquoi avoir attendu mi-juillet pour le faire ?!?


Ducati: les Multistrada 1200 DVT (2015) livrées en full power (160 ch)


Ducati souligne également qu'il prendra en charge la piqûre aux hormones avec à la clef:


  • certificat de conformité
  • pose de la plaque d'immat'
  • modification de la carto' (passage en 160 cv)
  • changement de la carte grise

Une condition, la Multistrada 1200 DVT doit être strictement d'origine… un beau geste de la part de ducat'!


Ok… et les machines (neuves ou occasions) aux normes Euro3 ? Suivant la lecture du règlement européen par Ducati, elles pourront être transformées administrativement en version full power (dès le 1er janvier prochain). Espérons que la concurrence suive le même chemin...




« L'administration française étant d'un autre avis, c'est la CSIAM (Chambre Syndicale) qui porte le dossier à Bruxelles pour arbitrage final » souligne le constructeur transalpin…


Rappel : “ À compter du 22 mars 2013, les autorités nationales ne refusent pas, si un constructeur en fait la demande, d'accorder une réception UE par type ou une réception nationale par type à un nouveau type de véhicule ou interdire l'immatriculation, la mise sur le marché ou la mise en service d'un véhicule neuf lorsque le véhicule concerné est conforme au présent règlement.»


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire