Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dunlop: Francis Audefroy nous en dit un Max notamment sur le dernier SportSmart 2 (interview)

Dans Moto / Equipement

Dunlop: Francis Audefroy nous en dit un Max notamment sur le dernier SportSmart 2 (interview)

Pour Dunlop, 2017 est une année sous le signe du sport, sur piste mais aussi sur route. Voici le SportSmart 2 Max, un pneu qui certes aura le rôle de jointure entre la version 2 et la 3 disponible dans 18 mois mais qui propose cependant de vraies nouveautés. Explications.


Pourquoi sortir un pneu dont la disparition est déjà annoncée avec l'arrivée du 3 (dans 12 à 18 mois) ?


  • Francis Audefroy : « L'effet nouveauté est très important dans le milieu des pneumatiques. Notre SportSmart 2 a déjà 3 ans, on ne voulait pas attendre que tout soit validé sur le 3 pour le sortir alors nous avons opté pour une évolution (Max) avec les technologies validées du 3. »

C'est donc un pneu intermédiaire ?


  • Francis Audefroy : « Oui tout à fait, il a une durée de vie d'environ 18 mois… »

Dunlop: Francis Audefroy nous en dit un Max notamment sur le dernier SportSmart 2 (interview)


En quoi diffère-t-il du 2 (ici en essai)?


  • Francis Audefroy : « C'est surtout au niveau de l'avant que l'on trouve le plus d'évolutions avec notamment l'arrivée de plis de carcasse en rayonne (fibre issue du bois) pour des temps de chauffe plus rapides et une meilleure maniabilité (comme pour le RoadSmart 3 ici en essai). Nous avons aussi changé la courbure de la carcasse et notamment la liaison entre la bande de roulement et les flancs (angle différent). »

Avez-vous repris la composition de la gomme du 2 ?


  • Francis Audefroy : « Non elle est différente avec un mélange tri-polymères et la présente de silice haute dispersion dans le but de gagner sur différents points : la montée en température, la longévité du pneu mais aussi sa maniabilité. Sur le pneu arrière on reste sur une multi-gomme plus évoluée que sur le 2 sans avoir encore celle du 3. »

Le pneu devient donc plus vif ?


  • Francis Audefroy : « Non, plutôt plus maniable. Autrement dit le pilote fera moins d'efforts au guidon pour la mise sur l'angle. En résumé cette nouveauté propose un peu plus de maniabilité et un peu plus de kilomètres… »

Dunlop: Francis Audefroy nous en dit un Max notamment sur le dernier SportSmart 2 (interview)


Il est déjà disponible…


  • Francis Audefroy : « Oui depuis le 1er mars pour un tarif 3% moins cher que la version 2 normale qui n'est d'ailleurs plus disponible (fin de la production en octobre dernier). »

Si ce pneu est fabriqué à Montluçon, la nouveauté pour les maxi-scooter est quant à elle produite au Japon…


  • Francis Audefroy : « Oui le RoadSmart 3 SC est made in Japon car c'est une première monte japonaise (il équipe d'origine le dernier Yamaha T-Max ici en essai). Cette version SC est tout simplement le pneu moto aux dimensions scooter. Une différence cependant l'arrière n'est pas bi-gomme car la puissance de ce type de deux-roues ne l'impose pas. Notons quand même que le pneu (arrière) à une construction ceinturée de type JLB… une première pour un scoot'

Dunlop: Francis Audefroy nous en dit un Max notamment sur le dernier SportSmart 2 (interview)


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire