Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Dur week-end pour la Roadson BT5.50 SL au Vigeant !!

Dans Moto / Sport

Dur week-end pour la Roadson BT5.50 SL au Vigeant !!

Le week-end dernier se tenait au Vigeant la troisième manche de la saison 2009 du championnat de France Superbike


Ce week-end était aussi l'entrée en scène de la BT5.50 Superleggera aux cotés des machines Italiennes mais aussi Autrichiennes de la catégorie Top Twin.


Chaud comme une bouillotte, Zef Enault (récent vainqueur de la catégorie Open des derniers 24h du Mans au guidon d'une RC30) était pressé d'en découdre avec les ténors de la catégorie.


Un moment indispensable pour enfin jauger la petite Française une fois dans le paquet…


A la suite de la première course Zef nous livre ses impressions :


«Bon, pas évident de faire courir une moto tout juste sortie des ateliers «Robert&Bako». Beaucoup de petits soucis, manque de moyen donc de développement, on pensait rivaliser contre les Italiens et les Autrichiens plus facilement, il nous faudra pourtant prendre le même chemin qu'eux. Développer et tester. Pourtant, pour une première, l'expérience est plus qu'encourageante. Malgré un moteur anémié, un châssis pas au point, nous ne pointons qu'à huit secondes du meilleur temps. Selon moi, le potentiel de cette moto lui permettrait de gagner sept secondes environ une fois complètement au point. Et trois secondes doivent pouvoir être gagnées avec un pilote de cinquante kilos, nés avec un couteau entre les dents. Nous ne sommes qu'aux débuts de la Superleggera !»


Dur week-end pour la Roadson BT5.50 SL au Vigeant !!


Le manque de roulage avant le rendez-vous du Vigeant a empêché Zef d'aligner les tours et de régler la partie-cycle. Si en plus on note quelques soucis rencontrés lors de la qualif' (antiparasite défaillant + problèmes de dribble) qui ont fait tourner court la séance, on peut dire que ce week-end de course ne restera pas dans les mémoires.


Néanmoins, l'équipe se console en se disant qu'un temps de : «1.53 avec une vingtaine de tours de roulage sans aucun réglage, ce n'est finalement pas si désastreux».


Reste maintenant à réaliser quelques roulages avant la manche de Ledenon les 20 et 21 Juin prochain pour commencer enfin la mise au point proprement dite et ainsi montrer le carénage de la Superleggera aux avant-postes…


Portfolio (4 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire