Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Economie - Crise: Après Yamaha Derbi ferme en Espagne et Suzuki se tâte

Dans Moto / Pratique

Economie - Crise: Après Yamaha Derbi ferme en Espagne et Suzuki se tâte

Certains pontes nous jurent que la crise est derrière nous mais pour autant les faits sont têtus et ont du mal à nous convaincre que le système a repris une marche en avant synonyme d'avenir radieux. En ce moment et côté moto, c'est peut être en Espagne où l'on est en droit de se montrer particulièrement sceptique. Certes Aspar insuffle un souffle d'optimisme avec sa réussite sportive, mais Jerez de la Frontera bat de l'aile. Pire, Yamaha est parti de Palau pour s'en aller recentrer sa production en France.


Le début des mauvaises nouvelles industrielles pour la péninsule qui vient d'apprendre que Piaggio pliait bagages à Martorelles, près de Barcelone. Un départ qui signifie la fermeture du site de Derbi, marque à l'origine espagnole née dans les années vingt. Une décision du groupe synonyme de plus grand malheur pour les quelques 230 familles. Les Derbi seront montées en Italie, une orientation de Piaggio qui tombe au moment où le groupe annonce aussi qu'il va délocaliser au Vietnam.


Le coup de grâce, enfin, pourrait venir de Suzuki qui s'interroge sérieusement sur l'utilité de rester à Gijon. L'année 2011 est donc tendue de l'autre côté des Pyrénées. Car lorsque ces icônes ferment, ce sont autant de fournisseurs satellites qui trinquent.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire