Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Economie : l’avenue de la Grande Armée, un trésor pour le deux-roues

Dans Moto / Pratique

Economie : l’avenue de la Grande Armée, un trésor pour le deux-roues

Pour beaucoup, l'Avenue de la grande Armée à Paris est un lieu plutôt spécialisé dans le deux-roues. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Dans les années 60, ce quartier était plutôt dédié à l'automobile et au vélo (fatalement vous allez me dire, la moto à cette époque était encore très marginale). C'est dans les années 70, avec l'arrivée des marques japonaise que l'on connait Honda, Suzuki, Kawasaki et Yamaha que la moto s'implante (le concess' Japauto ça vous parle ?).


Et pourtant, bien que le deux-roues soit déjà bien démocratisé, ce n'est que dans le milieu des années 90 que la grande Armée s'impose comme l'un des quartiers du deux-roues. La raison ? Les constructeurs auto sont plus attirés par les paillettes d'une petite avenue voisine : les Champs Elysées. C'est ainsi que le panel des autres marques deux-roues sont venues s'implanter au décor comme BMW, Ducati, Piaggo, Triumph, Peugeot etc). Et c'est sans compter l'explosion du marché 125 cm3 début des années 2000. En 2010, ce sont de nouvelles marques comme Sym et Kymco qui viennent s'implanter sur la grande Armée.


Et pour se rendre compte de l'ampleur du phénomène sur ces cinq dernières années: c'est plus de 200 000 deux-roues motorisés qui ont été vendus (nous sommes le deuxième marché européen après l'Italie). 90% des marques motos et scooters sont présents sur le lieu à travers 26 magasins. Sans parler des accessoiristes et équipementiers de la catégorie. Soit en tout plus de 200 marques !


Ce qui représente en globalité un chiffre d'affaires situés entre 80 et 100 millions d'euros pour une seule année. C'est d'ailleurs sur ce même lieu qu'aura lieu les 28, 29 et 30 mai prochains, le printemps de la moto et du scooter dont Caradisiac Moto est partenaire.


Ce qui est sûr, c'est que le milieu du deux-roues a encore de beaux jours devant lui !


Source


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire