Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Economie :le marché en baisse de 6,7% en 2011

Dans Moto / Pratique

Economie :le marché en baisse de 6,7% en 2011

Même si cela a été plus retentissant dans d'autres milieux, la crise n'a pas épargné le milieu du deux-roues avec un bilan en baisse pour le nombre d'immatriculations en France pour l'année 2011. Avec la chute de 2,3% au mois de décembre, le cumule ramène la baisse à 6,7% au total.


Toutefois, les chiffres du mois de décembre sont relatifs car on a pu observer la chute des ventes de 125 cm3 à -18,5%, mais une explosion des ventes de motos de moyennes et grosses cylindrées (+16,6%). L'explication viendrait des épisodes neigeux exceptionnels du mois de décembre.


Pour cette année, les 183 990 immatriculations ont finalement continué à rendre morose le marché du deux-roues après les -7,9% de 2010 et -10,8% de 2009, le record restant à 2008 avec 240 000 immatriculations. La responsable reste la chute des ventes des 125 cm3 avec 40 000 immatriculations en moins (-33%). L'évolution de la règlementation en début d'année en est pour la grande majorité responsable. La formation obligatoire de 7h a découragé beaucoup d'automobilistes de se mettre à la 125 cm3. Les concessionnaires constatent que les achats «coup de tête » ont baissé drastiquement à cause de cette formation. La baisse du pouvoir d'achat est aussi une des raisons de cette baisse des ventes, mais à moindre échelle puisque des marques comme Honda ont sorti des scooters à bas prix comme le PCX ou encore des 125cm3 hors norme comme KTM et sa Duke 125 qui draine une deuxième place dans le milieu de la moto 125.


La vente des moyennes et des grosses cylindrées ont sauvé la mise avec une augmentation de 3,8% des immatriculations pour l'année 2011 soit 103 303 unités. Cela permet à la catégorie de prendre la majorité du marché contrairement aux dernières années. Une tendance est d'ailleurs née depuis quelques temps avec l'augmentation des machines haut de gamme comme chez BMW, Ducati ou encore Harley Davidson. L'augmentation s'explique aussi avec les ventes des maxi-scooters.


Cela s'explique avec l'arrivée des motards anciens. Les enfants et les crédits terminés, le cinquantenaire retourne à son premier amour. Ce qui fait le bonheur de BMW qui explose les ventes, devant Harley et Triumph. On constate aussi qu'il s'agit aussi de machine identitaire, les japonaises sont boudées par nos anciens. De l'autre côté les jeunes s'intéressent de moins en moins au deux-roues. Le manque de finance et le fait que cette passion coûte cher en découragent plus d'un.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire