Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Economie - Plan social Peugeot: Le site de Peugeot Scooters dans la tourmente

Dans Moto / Pratique

Economie - Plan social Peugeot: Le site de Peugeot Scooters dans la tourmente

Le groupe Peugeot a jeté un pavé dans la mare en avouant qu'il ambitionnait la suppression de quelques 5 000 emplois dans l'hexagone. Une annonce qui tombe mal à six mois d'échéance électorale majeure, si bien qu'au plus haut de l'Etat, on tente de rassurer en affirmant qu'aucun plan social ne pointe à l'horizon chez PSA. Mais le Lion a la tête dure puisque une nouvelle annonce vient de tomber, qui est sujette aux pires angoisses pour les employés de l'usine de Dannemarie dans le Haut Rhin.


On apprend ainsi par l'agence Reuters que Peugeot Scooters envisage de fermer cette usine et de supprimer 200 emplois sur un total de 850. L'annonce devrait être faite lors d'un comité central d'entreprise extraordinaire le 25 novembre à Mandeure (Doubs), le siège et la principale usine du groupe, a précisé à Reuters Emmanuel Guillier, délégué central CGT.


L'usine de Dannemarie, qui emploie 140 personnes, produit des moteurs et des pièces pour l'automobile. Les salariés devraient se voir proposer des reclassements à Mandeure, où se fait la recherche-développement et où sont montés les vélomoteurs ainsi qu'à l'intérieur du groupe PSA.


Le site de Mandeure devrait lui-même perdre 60 emplois. La production des scooters Peugeot est aujourd'hui largement délocalisée en Chine. Une tendance qui devrait donc s'accélérer.


Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 La politique d'entreprise de Peugeot est triste. Pour ma part, je n'achèterai jamais un scooter d'une marque européenne mais fabriqué en Chine ! Notre Europe a besoin de fournir du travail à ses habitants si l'on veut que ces même habitants consomment les produits de leurs pays. Ainsi les entreprises font du chiffre d'affaire, paient des impôts, l'Etat fonctionne. Et quand les entreprises marchent bien, elles engagent ! Quand on voit Volkswagen qui va engager 50'000 personnes (oui 50'000 !) pour passer de 450'000 à 500'000 employés, ça c'est le bon esemple en matière de politique d'entreprise. Les 500'000 employés de VW dépensent et roulent peut être avec une marque du groupe VW. Quand les 5'000 employés de PSA licenciés iront pointer au chômage, quelles seront les retombées économiques de ces chômeurs ? Qu'est-ce qu'ils vont dépenser pour faire l'économie ? Rien.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire