Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Electrique: la ministre Royal annonce ses mesures

Dans Moto / Nouveauté

Electrique: la ministre Royal annonce ses mesures

Avec le changement de premier ministre, le gouvernement s'est réuni pour un Conseil ce samedi 10 décembre. Un rassemblement placé sous le sceau de la propulsion électrique dans une conjoncture marquée par une chasse aux véhicules stigmatisés comme grands responsables de la pollution aux particules fines. Des mesures en faveur des batteries ont été annoncées. Les voici.


La ministre de l'Ecologie a annoncé ce 10 décembre de nouvelles mesures anti-pollution. Parmi elles, des dispositions assurant des aides pour la propulsion électrique. Ainsi, acheter un scooter électrique coûtera moins cher.


Une prime de 1.000 euros pour tout achat d'un scooter électrique à partir du 1er janvier a été officialisée. C'est bien l'achat d'un deux ou trois-roues électrique qui est concerné. Le projet était sur les rails dans la Loi de finance 2017.


Seules quelques initiatives locales avaient été mises en place jusque-là, comme par la mairie de Paris, avec 400 euros d'aide maximum (ou 25 % du montant). On ne sait pas encore si, dans la capitale, les deux primes sont cumulables.


Une aide de 200 euros pour l'acquisition de bicyclettes à assistance électrique est "mise à l'étude", a précisé la ministre qui a aussi insisté sur la prochaine obligation de la vignette "qualité de l'air". Ces certificats devront être apposés sur le véhicule. Six couleurs seront attribuées : vert pour les véhicules "propres" (électriques, gaz, hybrides), violet, jaune, orange, bordeaux et gris pour les autres. Les véhicules immatriculés avant le 31 décembre 1996 ne pourront pas obtenir de vignette. Il incombera aux élus et préfets de mettre en place la nouvelle règle, les dates d'entrée en vigueur sont donc pour le moment inconnues.


A Paris, on sait déjà que ces pastilles seront obligatoires dès le 15 janvier prochain. Elles permettront à la mairie d'interdire certains des véhicules les plus polluants, comme ce sera le cas dans toutes les autres communes. A terme, grâce aux pastilles de couleur, les préfets pourront prendre des mesures de restriction du trafic en fonction du niveau d'émission des véhicules, et non plus seulement sur la base des plaques d'immatriculation (pairs / impairs).


Le site public de commande des vignettes est disponible à l'adresse suivante : www.certificat-air.gouv.fr. Il suffit de se munir de sa carte grise. La redevance est de 3,70 euros, auxquels s'ajoutent des frais de port de 4,18 euros. Soit un total de 7,88 euros.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire