Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Emissions polluantes : après les singes, une étude a été menée avec des cobayes humains

Emissions polluantes : après les singes, une étude a été menée avec des cobayes humains

Un groupe de 25 jeunes gens a dû respirer des gaz d'échappement pendant plusieurs heures, pour voir les effets des oxydes d'azote sur leur santé.

Les révélations sur les travaux menés par le Groupe européen de recherche sur l'environnement et la santé dans le secteur du transport (EUGT) sont de plus en plus incroyables. Et vont encore plus embarasser les constructeurs allemands qui y sont mélés.

La semaine dernière, le New York Times révélait que cet institut de recherches avait fait respirer à des singes enfermés dans une pièce des gaz d'échappement, afin de démontrer les progrès technologiques pour rendre les moteurs diesels plus propres. L'EUGT aurait reçu des financements de la part de BMW, Mercedes et Volkswagen. Tous ont réagi dans la foulée, pour condamner le test et prendre leurs distances.

Cette fois, on apprend que l'EUGT a fait encore pire. Selon le journal allemand Stuttgarter Zeitung, relayé par Reuters, l'EUGT a commandé une étude scientifique sur les effets des gaz d'échappement sur des hommes. Le test date de 2016, avec environ 25 jeunes en bonne santé qui auraient dû respirer pendant plusieurs heures des oxydes d'azote (NOx) à différentes doses. Le journal précise que les participants étaient volontaires. L'impact des NOx sur la santé des cobayes n'aurait même pas été démontré. L'EUGT a été dissous la même année.

Les constructeurs n'ont pas fait de nouveaux commentaires sur ces révélations.

Commentaires (183)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ben excusez du peu mais si les personnes étaient volontaires, informées et surtout suffisamment connes pour le faire ==> c'est LEUR problème.

les singes ont leur à rien demander à eux et surtout cet étude n'avait strictement rien de nécessaire. il n'était pas question de sauver des vies humaines, d'une avancée thérapeutique, d'un remède contre une maladie etc etc....

C'était juste pour le bon plan Marketing des constructeurs qui ont financé le truc.

Là, c'est des être humains, ils sont volontaires.....grand bien leur fasse.

Par

Mdrrr alors La Jackpot :biggrin::biggrin::biggrin::biggrin:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ben excusez du peu mais si les personnes étaient volontaires, informées et surtout suffisamment connes pour le faire ==> c'est LEUR problème.

les singes ont leur à rien demander à eux et surtout cet étude n'avait strictement rien de nécessaire. il n'était pas question de sauver des vies humaines, d'une avancée thérapeutique, d'un remède contre une maladie etc etc....

C'était juste pour le bon plan Marketing des constructeurs qui ont financé le truc.

Là, c'est des être humains, ils sont volontaires.....grand bien leur fasse.

On précise qu'ils étaient volontaires. Mais pas qu'ils étaient informés des risques (ni l'inverse, d'ailleurs)

Par

les mecs sont sensés être volontaires.... comme si on leur expliquait vraiment les repercussions de ces tests sur leur santé lol!

Par

En réponse à GrosMytho

les mecs sont sensés être volontaires.... comme si on leur expliquait vraiment les repercussions de ces tests sur leur santé lol!

Un peu comme lorsqu'on demandait aux "voyageurs" s'ils voulaient...prendre une "douche" après le voyage...:buzz:

Par

Qui accepte ce genre de test ? Les gens qui ont besoin de sous. C'est juste une dégueulasserie de plus...

Par

En fait, cela participait aux tests de "dépollution" chez "VAG"... Etant donné leur difficultés avec ladite chose, avérées au vu du "Dieselgate", les gens de chez "VAG" avaient pensé à la "récupération" des gazs d'échappement par l'intérieur de l'habitacle... De là donc, ces expériences avec les singes et les humains, tous "volontaires" bien sur... Ceci dit, ladite "récupération" des gazs, pour efficace qu'elle fut, fut déjà tentée, dans le passé, par leurs propres services "techniques"... A l'époque, c'était avec des camions je crois... Etant donné les protestations des "utilisateurs", l'idée fut abandonnée au profit d'une autre...bien plus efficace...

Par

Etre payé pour se détruire la santé on ne verra pas ça en france où il suffit de rester dans son canap pour toucher des allocs

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire