Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

En Belgique, la police utilise des drones sur les scènes d'accidents

Dans Pratique / Sécurité

Les appareils seront utilisés pour faire les premiers constats sur les lieux d'un accident, avec deux gros avantages : une meilleure collecte d'informations et un gain de temps qui permet de réduire le risque de suraccident.

En Belgique, la police utilise des drones sur les scènes d'accidents

Jouet pour certains, le drone est aussi et surtout pour d'autres un outil professionnel aux utilisations multiples. La police fédérale de la route d'Anvers a récemment reçu deux appareils qui permettront de mieux examiner et donc mieux comprendre les accidents.

Jusqu'à présent, l'équipe chargée d'immortaliser la scène travaillait en 2D en prenant beaucoup de photos depuis la chaussée. Grâce aux drones, elle peut ajouter une troisième dimension, à savoir la hauteur, très utile pour des accidents qui s'étendent sur plusieurs centaines de mètres. Surtout, les appareils font gagner un temps considérable. Or, dans ce genre de situation, chaque seconde compte.

Les policiers sont en effet partagés entre la volonté de récolter un maximum d'informations (car une fois la scène nettoyée, les données sont forcément perdues) et la nécessité de faire au plus vite pour éviter de créer des embouteillages importants ou, pire, des suraccidents dans les deux sens de circulation.

Le drone peut ainsi survoler l'ensemble du site en quelques minutes afin de mitrailler les lieux, sans attendre le remorquage des véhicules impliqués. Il évite aussi de prendre des mesures sur le terrain car une mesure fixe de référence est déjà enregistrée. Toutes les infos utiles sont mémorisées d'un coup, comme les traces de freinage.

Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Ils engagent d’ailleurs des pilotes de drones.

Parallèlement, les ventes de carabines à plombs explosent au pays des frites grasses.

Par

En réponse à Profil supprimé

Ils engagent d’ailleurs des pilotes de drones.

Parallèlement, les ventes de carabines à plombs explosent au pays des frites grasses.

Attention, en Belgique les frites ne sont pas GRASSES, c'est juste la mayo.

Par

Logique. On va y passer aussi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire