Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

En direct d'Eicma 2016 : Kawasaki Z 650

Dans Moto / Salon

En direct d'Eicma 2016 : Kawasaki Z 650

C'est un modèle qui avait été présenté très brièvement à Intermot. Il a fallu donc patienter un bon mois pour l'avoir enfin sous les yeux. La remplaçante de l'ER-6N est donc arrivée et dieu sait que la barre est placée haut pour rattraper celle qui a été la meilleure amie de bien des jeunes motards et des moto-écoles. Bien évidemment disponible pour les permis A2, voici donc la très attendue Z650.


Reprenant les grandes lignes de la famille ER6, cette moto est en revanche bien plus séduisante visuellement. Contrairement à la famille Z, cette 650 garde le bicylindre de l'ancien roadster. Donc pour être clair, la Z 650 remplace l'ER-6n et la Ninja 650 remplace la ER6-f. Deux noms historiques qui aideront bien plus pour l'attraction clientèle. Mais sans mauvaise langue, ce Z a beaucoup d'atouts dans sa manche. Visuellement, l'esprit Sugomi est présent, moins agressif que les frangins, il n'en est pas moins joli. Nous apprécions, comme sur le Ninja, le placement du pot d'échappement sous le bloc-moteur qui est bienvenu. Sur la qualité de fabrication, aucune surprise. Nous avons particulièrement été séduits par le coloris gris et noir avec ses petites touches de vert.


Comme promis la Z 650 est compacte, beaucoup plus légère (187 kilos soit moins 18 kilos sur la balance), facile à rouler, un moteur fun dans les bas et mi-régime (de 3 000 à 6 000 tr/min) avec une souplesse en dessous des 3000 tr/min, bref une machine qui plaira autant aux débutants qu'aux motards confirmés. Le Z aura de série un embrayage antidribble assisté qui adoucit le travail au levier et soulage les montées en régime lors des baisses de rapports un peu trop optimistes.


En direct d'Eicma 2016 : Kawasaki Z 650


Le cadre tubulures du cadre treillis est inédit et ne pèse que 15 kilos sur la balance, ainsi que le bras oscillant à 4,8 kg. L'empattement court et l'angle de chasse à 24° permettra plus précision et de maniabilité à l'usage. Le monoamortisseur Back Link a un montage à l'horizontal et le plus éloigné possible de la chaleur du pot d'échappement. Côté roues, on note deux disques de 300 mm en pétales du frein, étriers deux pistons à l'avant et un disque arrière de 220 mm en pétales. L'ABS est confié au Bosch 9.1M. La taille reste standard avec du 120/70-R17 à l'avant et 160/60-R17 à l'arrière.


En direct d'Eicma 2016 : Kawasaki Z 650


Le Z 650 possède une instrumentation inédite avec un compte-tours analogique avec en plus un écran LCD aux informations suivantes : shifter, 3 modes d'affichage, indicateur pour savoir quand changer de rapport, le trip total, deux partiels, l'autonomie restante, la consommation moyenne et instantanée, la température extérieure, l'heure et le témoin de conduite « éco » (moyenne annoncée par Kawa' : 4,3 l/100 km).


La selle pilote est basse avec une accessibilité de 790 mm de hauteur, surmontée d'un dosseret de selle pour le maintien en cas de conduite reculée (possibilité de capot de selle en option). Comme sa frangine Ninja, le feu arrière à LED s'affiche sous forme de X. Et pour aider les débutants encore plus, le Z met à disposition l'ABS de série.


En direct d'Eicma 2016 : Kawasaki Z 650


Coloris


  • Pearl Flat Stardust White (blanc) / Metallic Spark Black (noir)
  • Candy Lime Green (vert) / Metallic Spark Black (noir)
  • Metallic Flat Spark Black (noir) / Metallic Spark Black (noir)
  • Metallic Raw Titanium (gris) / Metallic Spark Black (noir)

Portfolio (4 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire