Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R

Dans Moto / Salon

En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R

On avait vu son proto lors du dernier salon de Milan, c'est à Cologne que Suzuki a décidé de présenter sa nouvelle GSX-R. La voici ou plutôt les voici avec en prime une déclinaison 1000R encore plus affutée.


C'est sous des airs de déjà vu que se présente la nouvelle sportive made in Suzuki. Si l'on a l'impression de retrouver une vieille copie après une cure de relookant c'est du côté du moteur que la grosse partie du travail a été effectué.


Suzuki, avec cette nouvelle génération, frappe fort en partant clairement à la conquête d'un segment qui lui avait échappé ces dernières années.


La sportive a clairement pris des forces avec une puissance qui passe désormais à 202 chevaux à 13 200 tr/ min contre 185 pour la génération précédente, de quoi catapulter les 203 kilos (202 pour la version RR) d'un virage à l'autre…


En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R

En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R

En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R


La puissance c'est bien mais sa gestion c'est encore mieux et pour vous être agréable le fabricant a mis les petits plats dans les grands en offrant à sa 1000 (999,8 cm3 pour être précis) la panoplie complète de ce qui se fait actuellement.


Antipatinage avec 10 niveaux de sensibilité, trois cartographies moteur, Launch Control et shifter (ces deux derniers ne seront présents que sur la version 1000 R tout comme une batterie plus légère).


En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R


Ça commence à causer. Pour enfoncer le clou Suz' équipe son missile sol- sol d'une instrumentation inédite plus lisible avec bien entendu un ordinateur embarqué proposant le panel complet des informations, le tout piloté par de nouveaux commodos plutôt réussis.


Du côté des suspensions c'est Showa qui s'y colle avec fourche BPF réglable dans tous les sens et amortisseur arrière BFRC aux réglages accessibles sans oublier l'amortisseur de direction électronique. Notons que la version R aura droit à une fourche plus évoluée.


Brembo est en charge du freinage avec des disques de 320 mm pincés par des étriers de type monobloc à 4 pistons tandis que Nissin restera en charge de l'élément arrière. L'ABS sera bien entendu de la partie.


En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R

En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R

En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R


Le cadre ne sera pas oublié. Suzuki propose ici un élément plus léger (-10%) avec un empattement réduit de 20 mm. Bras oscillant inédit tout comme les jantes désormais à 6 bâtons. Les feux à LEDs seront aussi présents. Proposée en bleu, noir ou rouge, la Gex 2017 garde encore secret son prix et sa date de livraison…


En direct d'Intermot 2016, Suzuki: GSX-R 1000 et GSX-R 1000R


Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Je ne doute pas que ça marche fort mais coté design c'est ni beau ni moche... fadasse quoi!!!

Par Anonyme

Et je constate au vu des photos que les durites de freins ne sont toujours pas de type "aviation"....

Par Anonyme

Moi j'aime bien. Ca reste la gueule du Gex, avec des vitamines en +. Mais je suis quand même curieux de voir les autres coloris, voire réplicas (ce serait bien de revoir la version SERT ou une serie Yosh). En tout cas, si il fallait choisir entre le GSXR et la Fireblade, ce serait celle-là. Sans hésiter.

Par Anonyme

 ça vaut pas la BM:blague:

Par Anonyme

"ça vaut pas la BM". Bah si, justement.

Par Anonyme

 La BM c'est la référence, Suzuki a 10 ans de retard, et je parle même pas du look quelconque... Une bécane de plouc quoi

Par Anonyme

BM mdr toujours en panne depuis sa sortie...

Par Anonyme

@le plouc : LA référence, ça n'existe plus. Des références, t'en a plein les concess. ZX10R, RSV4, R1 !! en plus de la S1000RR. Et bientôt, le GSXR ! (sûrement aussi le nouveau Fireblade, en passant). Mais bon, on t'excuse parce qu'on sait très bien t'es pas un motard.

Par Anonyme

 C'est vous qui n'y connaissez rien, les gars!  La BM c'est bel et bien la référence, à tel point que tout le monde s'est réveillé, à commencer par les Japonais qui n'avaient plus fait évoluer leurs modèles depuis des années...  BM a toujours été un précurseur, notamment avec l'ABS.  Au début, tout le monde rigolait en disant que l'ABS c'était pour ceux qui ne savent pas freiner, moi je trouve qu'une bécane sans ABS c'est irresponsable (pas besoin d'avoir 200 CV pour se casser la gueule, loin de là).  Tout le monde n'a pas le talent d'un Rossi ou d'un Marquez, alors un ABS ça permet de rouler plus vite car on sait qu'en cas d'imprévu on pourra freiner sans risque de bloquer une roue.  Aujourd'hui, toutes les motos ont l'ABS, et tout le reste aussi : anti-patinage, modes de conduite, suspensions actives, etc. Je fais de la moto depuis plus de 40 ans, j'ai connu les bécanes qui ne tenaient pas la route, qui ne freinaient pas, qui ne démarraient pas, qui serraient, etc, et bien je ne voudrais sûrement pas revenir en arrière, on a toujours tendance à enjoliver les souvenirs, certes j'ai toujours pris beaucoup de plaisir sur toutes mes motos, mais quand je revois les photos de l'époque je me demande comment j'ai pu rouler avec ça!  Pour les nostalgiques il y a les manifestations vintage et les brocantes, pour les vrais motards qui ne veulent pas avoir de mauvaise surprise il y a les BM, c'est pourtant facile de ne pas se tromper!  Et pour ceux qui font 3000 km par an uniquement par beau temps, il y a les autres marques:ptdr:  

Par Anonyme

 @bande de nazes: ca c'est du discours de "vrai motard"...!  Et moi qui croyais que l'important c'était le plaisir pris! Avec 1 an ou 30 ans de permis, sur 1000 ou 30000km/an, sur tel ou tel modèle... Comme quoi l'expérience/ancienneté ne bonifie pas tout le monde. On a tous, en général, un modèle ou une marque plus cher à notre cœur. Mais comme souvent, la concurrence est bénéfique et je n'ose douter que bm s'est inspiré des succès commerciaux de ses concurrents pour essayer de faire mieux, non sans un certains succès il est vrai. Mais la vrai différence se fera encore et toujours entre la selle et le guidon!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire