Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

En direct de l'EICMA : Peugeot Speedfight 4 50 cm3 2T/4T

Dans Moto / Salon

En direct de l'EICMA : Peugeot Speedfight 4 50 cm3 2T/4T

A première vue, le stand Peugeot à EICMA ne présentait pas de nouveautés majeures, pourtant, outre le nouveau coloris Blue Line apposé sur le Métropolis, il fallait bien ouvrir les yeux et regarder du côté des scooters 50 cm3 avec la présentation de la quatrième génération du Speedfight. Décliné en deux motorisations 2 temps et 4 temps, le Speedfight profite d'un restylage visible essentiellement sur la face avant.


Depuis sa première apparition en 1996, le Speedfight s'est écoulé à plus de 500 000 unités partout dans le monde. Bien implanté en France, il jouit d'une notoriété sans précédent en Allemagne où il propulse la firme française au panthéon sur le segment des scooters 50 avec pas moins de 3000 exemplaires vendus l'année dernière outre-Rhin.


Produit en Chine à Jinan dans l'usine Qingqi (joint-venture Peugeot), au même titre que le Django, le Speedfight 4 présente un design assez proche de l'ancienne version : seule la face avant se démarque de l'ancienne grâce à des lignes légèrement plus rondouillardes et par des feux lenticulaires . On remarque sur la version exposée Iceblade le capot fixé sur l'espace dédié au passager.


En direct de l'EICMA : Peugeot Speedfight 4 50 cm3 2T/4T


Tout comme l'ancien modèle, le 4ème opus ne dispose pas d'un mono-bras à l'avant. Le système de freinage repose sur un disque de type Shurricane ø 215 mm à l'avant pincé par un étrier 4 pistons en position radial. A l'arrière, il faudra compter avec un tambour ø 110 mm (version Air). Si vous optez pour la version liquide, vous bénéficierez d'un disque arrière de ø 190 mm.nouvelle


nouvelles motorisations


Deux motorisations seront commercialisées 2 Temps et 4 Temps à refroidissement par air ou liquide. La version par air forcé est alimenté par un nouveau carburateur Dell'Orto offrant un couple supérieur de 10 % par rapport à l'ancien modèle ( 4,2 à 4,6 Nm). La version liquide bénéficie d'un surcroît de puissance ( 4 Kw au lieu de 3,8 Kw précédemment), tandis que le couple grimpe à 5,5 Nm.


Contrairement au Speedfight 3, l'instrumentation se pare d'un bloc digital. La dotation d'équipement fournit de série une prise 12V et un support USB, utile pour brancher un Smartphone.


Trois coloris seront proposés à la vente : bleu, vert fluo et rouge. La commercialisation interviendra au Printemps prochain mais les tarifs restent encore inconnus à ce jour.


Portfolio (3 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire