Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

En direct du salon de la moto 2011, rencontre avec Gilles Salvador: 5 dates de stages supermotard pour 2012... et toujours des "one to one"

Dans Moto / Loisirs

En direct du salon de la moto 2011, rencontre avec Gilles Salvador: 5 dates de stages supermotard pour 2012... et toujours des "one to one"

C'est bien entendu chez KTM que nous retrouvons Gilles Salvador qui, à défaut de trouver sur le stand parisien un 450 SMR, chevauche la nouvelle 690 SMC R pour répondre à quelques questions…


2012 approche à grand pas et les préparatifs pour ta nouvelle saison de stages sont bien avancés avec un calendrier de 5 dates qui se précise et de nouvelles motos…


  • Gilles Salvador : « Oui des modèles 2012 pour que les stagiaires puissent progresser sur des machines au top mais aussi quelques améliorations au niveau de l'organisation et du staff. »

As-tu déjà roulé avec les nouvelles SMR ?


  • Gilles Salvador : « Non pas encore mais je ne me fais aucun souci sur ce point… »

Toujours un gros suivi côté mécanique avec un mécanicien sur place pour répondre aux questions et intervenir sur les motos si besoin ?


  • Gilles Salvador : « Ça ne change pas. Ce côté du stage est très important pour moi. Il faut pouvoir intervenir tant sur nos machines que sur celles personnelles des stagiaires afin de rouler en tout sécurité ».

Ce point sécuritaire est toujours au premier plan?


  • Gilles Salvador : « Toujours, c'est la priorité ! Je fais très attention à la fatigue qui peut arriver à n'importe quel moment et il est facile de partir à la faute… Il faut être vigilant à tous les instants et prendre en compte nombre d'éléments comme les temps de repos, le temps, la chaleur.»

La pluie peut être un frein lors d'un stage ?


  • Gilles Salvador : « Non absolument pas… ça peut même être un atout. Il y a beaucoup à apprendre en supermotard sous la pluie avec une adhérence délicate qui oblige à travailler la maitrise. Le côté brouillon devient impossible dans cette équation et le jour où le pilote roulera sur le sec il n'en sera que mieux ».

En direct du salon de la moto 2011, rencontre avec Gilles Salvador: 5 dates de stages supermotard pour 2012... et toujours des "one to one"


Proposeras-tu toujours des « one to one » en 2012 ?


  • Gilles Salvador : « Oui bien entendu. Le principe est simple : un pilote que je suis toute la journée sans le lâcher d'une semelle et rien ne m'échappe. Dans ces conditions quand arrive le soir il a obligatoirement progressé. Une seule journée suffit afin qu'il puisse digérer les infos et aussi récupérer physiquement… deux jours de suite dans ces conditions c'est difficile pour lui. Vaut mieux attendre une ou deux semaines et revenir s'il veut absolument faire deux jours ! »

Dans ces stages à la carte, comment se passe le choix des exercices ?


  • Gilles Salvador : « Terre et bitume ou que bitume c'est en fonction de son niveau et de son passé. Il est clair que s'il n'a aucune expérience en TT on va y aller crescendo avec uniquement des parties plates. Les sauts viennent plus tard !

Le déroulement de la journée se fait aussi bien entendu en fonction de sa demande… je n'impose rien c'est vraiment un programme personnalisé, à la carte. »


Les Salvador School, c'est ici


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire