Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

En direct du Salon de Milan : Triumph Tiger Explorer

Dans Moto / Salon

En direct du Salon de Milan : Triumph Tiger Explorer

Alex vous en avait parlé, mais manquant de précision, il vous renvoyait à ce jour de salon. Triumph vous propose donc son gros trail 1200. Un appel direct pour la concurrence comme le leader du marché, j'ai bien sur parlé du BMW 1200 GS.


Dans les lignes, l'Explorer ne diffère par vraiment esthétiquement de son petit frère le 1050 cm3. La majorité de ce qu'il y a à regarder d'intéressant se situe sous le châssis et dans les équipements en vous laissant ainsi seul juge sur son esthétique et son regard globuleux recouvert de « lunettes » de protection.


En direct du Salon de Milan : Triumph Tiger Explorer


Commençons donc par les équipements. On sait déjà que pour ce Trail, Triumph propose une grande gamme d'accessoires (vous pouvez en voir quelques uns sur les photos, sacoche à deux compartiments de 60 litres, sièges conducteur et passager chauffants, des poignées chauffantes, des phares antibrouillard, un top case avec alimentation intégrée pour charger des appareils pendant les voyages+ la prise de courant vers le guidon.). De l'autre, pour le confort de conduite, il y a bien évidement l'ABS déconnectable, un antipatinage ou encore un régulateur de vitesse. Une hauteur de selle réglable de 857mm à 802mm avec l'option selle basse en plus du réglage de la bulle et du guidon. Sur le tableau de bord, la navigation du LCD se fait de manière très simple avec le bouton avec par exemple un indicateur de la température ambiante et avertissement en cas de gel. Et en option un contrôle de pression des pneus.


En direct du Salon de Milan : Triumph Tiger Explorer


Le moteur trois cylindres de 1215 cm3 délivre une puissance de 137 chevaux (hors France) et un couple de 121 Nm. Ces performances annoncées non rien à envier à la concurrence. Equipé du « rideby-wire » (papillon des gaz électronique), il offre un confort de conduite pour les longs trajets. Et pour ce qui est de l'entretien : tout les 16 000 km ou une fois par an, de plus avec la transmission finale par cadran, plus besoin de se préoccuper de l'état de sa chaine.


Le 1200 Explorer sera disponible début du deuxième trimestre 2012 en 3 coloris : Sapphire Blue, Graphite et Phantom Black pour un tarif avoisinant les 15 000 euros.


En direct du Salon de Milan : Triumph Tiger Explorer


Fiche technique :


  • Moteur : 3 cylindres en ligne, 12 soupapes, double arbre à cames en tête,

refroidissement liquide


  • Cylindrée : 1215 cm3
  • Alésage/Course : 85 x 71.4mm
  • Puissance maximum en version libre : 135CV / 101kW @ 9300 Tr/mn
  • Couple maximum en version libre : 121Nm @ 7850 Tr/mn
  • Puissance maximum en France : 106CV / 78kW @ 12600 Tr/mn
  • Couple maximum en France : 65Nm @ 9200 Tr/mn
  • Alimentation : Ride by wire, injection éléctronique
  • Echappement : En Inox, 3 en 1, Silencieux en inox monté sur le coté
  • Finale : Cardan
  • Embrayage : Multi-disques à bain d'huile
  • Boîte de vitesses : 6 rapports
  • Capacité d'huile : 4.0 litres (1.1 US gals)
  • Cadre : Treillis en acier tubulaire
  • Bras oscillant : Mono-bras an alliage d'aluminium, transmission par cardan
  • Roue avant : Alliage aluminium, 10 rayons 19 x 2,5 pouces
  • Roue arrière : Alliage aluminium, 10 rayons 17 x 4,0 pouces
  • Pneu avant : 110/80 R19
  • Pneu arrière : 150/70 R17
  • Suspensions avant : fourche inversée Kayaba de 46mm, 190mm de débattement
  • Suspensions arrière : amortisseur AR Kayaba à réservoir séparé, Réglage de la précharge hydraulique et réglage de la détente, débattement de 194mm
  • Freins avant : Deux disques flottants de 305mm avec étriers Nissin radiaux

à 4 pistons avec ABS déconnectable


  • Freins arrière : Simple disque de 287mm avec étrier 2 pistons nissin avec ABS déconnectable
  • Maitre cylindre de freins AV : Maitre Cylindre Nissin de 16mm de diameter
  • Tableau de bord : LCD avec Compteur de vitesse digital, ordinateur

de bord, compte tours analogique, Indicateur de vitesse engagée, jauge à essence, autonomie restante, témoin de verglas,


Température de l'air, warning, défilement des infos via bouton


sur le commodo, TPMS prêt (Contrôle de pression des pneus au


tableau de bord), ABS déconnectable et horloge


  • Longueur : 2248mm (88.4 po)
  • Largeur : (Guidons) 885mm (34.8 po)
  • Hauteur : 1410mm (55.5 po)
  • Hauteur de selle : 840mm (33.1 po) - 860mm (33.9 po)
  • Empattement : 1530mm (60.2 po)
  • Angle de chasse / Chasse : 23.9°/105.5mm
  • Réservoir : 20 litres (5.3 US gals)
  • Poids tous pleins faits (homologué) : 259kg (570 lbs)

Portfolio (7 photos)

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

20 litres de réservoir pour une bécane qui se veut "baroudeuse", c'est franchement rédhibitoire !  L'erreur avait été faite sur les premiers Stelvio et Moto-Guzzi avait très vite réagi en portant cette contenance à 32 litres, espérons que Triumph saura aussi corriger le tir assez vite s'ils veulent vraiment concurrencer la 1200GS ! En tout cas, moi je n'essuierais pas les plâtres d'un premier modèle garni de ce genre d'erreurs !  

Par Anonyme

20 litres c'est correct, surtout que c'est pas vraiment un poids plume, et puis il suffit d'enrouler tranquillou et on fait facile 400 kilomètres avant de ravitailler, en tout cas c'est une belle alternative susceptible de briser l'hégémonie teutonne...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire