Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

En hausse depuis 26 ans, le marché automobile chinois va-t-il reculer en 2017 ?

Dans Economie / Politique / Marché

En hausse depuis 26 ans, le marché automobile chinois va-t-il reculer en 2017 ?

À la hausse depuis plus d'un quart de siècle, avec + 20 % rien que le mois dernier, le marché automobile chinois semble être un ogre à l'appétit sans fin. Mais il pourrait bien que sa satiété arrive en 2017.

La population chinoise a acheté 21,1 millions de véhicules particuliers neufs sur les onze premiers mois de 2016, contre 20,6 millions sur l'ensemble de 2015, après un mois de novembre extraordinaire qui a connu une hausse de 20 %, à 2,42 millions d'unités. Un nouveau record donc, comme c'est le cas chaque année depuis 1990. L'Empire du Soleil Levant est dorénavant le plus gros marché pour les groupes General Motors et Volkswagen, et c'est le plus gros marché étranger pour Ford qui y a vendu depuis janvier plus d'un million de véhicules, principalement des SUV qui représente 40 % du marché total. Les marques locales ne sont pas en reste : Geely Automobile Holdings Ltd a écoulé 102 422 modèles en novembre tandis que Guangzhou Automobile Group Co et Great Wall Motor Co ont enregistré des hausses supérieures à 30 % le mois dernier. C'est par contre un peu plus compliqué pour les constructeurs français : Renault n'a vendu que 21 650 modèles de janvier à octobre, dont 9 000 Kadjar, en attendant l'arrivée du nouveau Koléos, et PSA en a écoulé 295 000 au premier semestre 2016, mais en chute de 19,5 % par rapport à la même période en 2015.

 

Mais cette très bonne santé apparente pourrait bien se ternir l'année prochaine. Comme en France, la Chine favorise en effet la vente des modèles les plus économes en carburant en divisant par deux depuis octobre 2015 les taxes sur les véhicules au moteur d'une cylindrée allant jusqu'à 1,6 l, ce qui a littéralement dopé le marché. Et comme le gouvernement laisse encore planer le mystère sur la reconduction de cette aide en 2017, de nombreux clients ont avancé leur achat, d'où la forte progression de novembre. Et, et à une échelle certes bien moindre, les amateurs de voitures luxueuses ont eu la même réflexion pour une raison inverse, puisque depuis ce mois-ci, les taxes sur les véhicules affichés à un tarif supérieur à 1,3 million de Yuans (180 000 €) ont, elles, augmenté de 10 %.

 

Tout dépendra donc d'un prolongement ou non de la mesure. Si elle n'est pas prolongée, les spécialistes annoncent au mieux une stagnation du marché l'année prochaine, au pire une baisse qui pourra aller jusqu'à 2 %, malgré un taux d'équipement de la population locale de seulement 75 pour 1 000, quand il dépasse les 600 dans les pays développés.

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Renault n'a vendu que 21 650 modèles de janvier à octobre, dont 9 000 Kadjar, en attendant l'arrivée du nouveau Koléos, et PSA en a écoulé 295 000 au premier semestre 2016, mais en chute de 19,5 % par rapport à la même période en 2015.

pas top la marque au cric en chine...

éh oui c'est loin d'etre une marque mondiale comme voudrait nous faire croire ici...

certains ...

sinon c'est sur la chine c'est le premier marché mondial...

et eux ils achétent la qualité....

mais çà va changer...

aprés les plus riche...les 2OO millions de chinois...

il ya les 3OO millions de la classe moyenne...

qui pourront se payer une dacia ou une kwid....

le milliard restant?

bien eux c'est un vélo qu'il faut leur vendre;...

ils sont là pour faire tourner les usines...mondiales..

allez renault...

tu peux mieux faire...

au lieu du kadjar invendable...

vend leur ce que sait si bien faire...

la voiture low cost!!!!

Par

En même temps la croissance infinie n'existe pas...

Par

A la lecture de ces chiffres , o voit que Renault est nulle part .

Par

Le gouvernement Chinois a fortement augmenté le cout du crédit pour 1) crever la bulle immobilière type US qui s'annonçait et 2) limiter le surendettement des entreprises Chinoises - type j'achète 100 avions et tous à crédit! Forcement cela a un impact sur la vente de voitures...

Par

Le Lion mange le pigeon...

Par

En réponse à oxmose

En même temps la croissance infinie n'existe pas...

C'est vrai que lorsqu'ils étaient tous en vélo la question ne se posait pas, ni tous les problèmes liés pour eux à l'environnement ainsi que pour nous le début de la désindustrialisation.

Par

En réponse à gignac31

Renault n'a vendu que 21 650 modèles de janvier à octobre, dont 9 000 Kadjar, en attendant l'arrivée du nouveau Koléos, et PSA en a écoulé 295 000 au premier semestre 2016, mais en chute de 19,5 % par rapport à la même période en 2015.

pas top la marque au cric en chine...

éh oui c'est loin d'etre une marque mondiale comme voudrait nous faire croire ici...

certains ...

sinon c'est sur la chine c'est le premier marché mondial...

et eux ils achétent la qualité....

mais çà va changer...

aprés les plus riche...les 2OO millions de chinois...

il ya les 3OO millions de la classe moyenne...

qui pourront se payer une dacia ou une kwid....

le milliard restant?

bien eux c'est un vélo qu'il faut leur vendre;...

ils sont là pour faire tourner les usines...mondiales..

allez renault...

tu peux mieux faire...

au lieu du kadjar invendable...

vend leur ce que sait si bien faire...

la voiture low cost!!!!

Le Chinois minaude et préfère les productions allemandes , à la réputation tellement meilleure et justifiée .

De plus , le Chinois supporte à peine le Nippon au passif guerrier et avec qui la marque au cric a cru bon de s'immiscer .

Chronique d'un flop annoncé .

Proposer une marque au maïs après du bon et du raffiné germain , c'est peine perdue chez les jaunes .

Par

En réponse à VW n1

Le Chinois minaude et préfère les productions allemandes , à la réputation tellement meilleure et justifiée .

De plus , le Chinois supporte à peine le Nippon au passif guerrier et avec qui la marque au cric a cru bon de s'immiscer .

Chronique d'un flop annoncé .

Proposer une marque au maïs après du bon et du raffiné germain , c'est peine perdue chez les jaunes .

Les données d'immatriculation chinoises ne concernent que la production locale. À voir le Blog Auto pour des informations détaillées

Par

Il va reculer pour les marques étrangères et notamment américaines,si on continue a emmerder les Chinois,comme le fait Trump.GM et Ford sont les premiers sur la sellette,après ce sera Audi,Mercedes,Toyota et même Nissan.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire