Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Endurance, 12 Horas de Portimão: le GTM pour quelques millièmes de seconde

Dans Moto / Sport

Endurance, 12 Horas de Portimão: le GTM pour quelques millièmes de seconde

Le GTM94 empoche la première édition des 12 Horas de Portimão pour 0,081 seconde !


L'Endurance est une discipline à part qui peut parfois prendre des airs de MotoGP. C'est un peu ce qui s'est déroulé ce week-end au Portugal avec une fin de course impressionnante.


La lutte entre la Yamaha du GMT94 et la Suzuki du sert a débuté bien avant la fin de course, dès la première heure pour être précis se livrant une bataille mémorable jusqu'à la dernière seconde. Derrière, la Honda officielle fera sa course pour terminer sur la troisième place du podium.


On retiendra surtout de ces 12 Heures de Portimão le passage d'arme entre la numéro 1 et la numéro 94 dont cette dernière aura le dernier mot pour 81 millièmes de seconde. Le Yart retardé en fin de course se classera quatrième devant le Team April Moto Motors Events qui repartira en tête du classement provisoire FIM EWC devançant le SRC et le SERT. Notons l'abandon de la Kawasaki du SRC, partie en pole, suite à des problèmes mécaniques.


En Superstock victoire du Tati Team Beaujolais Racing.


Endurance, 12 Horas de Portimão: le GTM pour quelques millièmes de seconde


Le prochain rendez-vous se déroulera le 31 juillet pour les 8 Heures de Suzuka.


Ils ont dit…


David Checa, pilote du GMT94 Yamaha: « J'ai choisi de prendre des risques en fin de course et ça a payé »


Étienne Masson, pilote du Suzuki Endurance Racing Team sur le dernier relais: « Nous avons atteint une partie de l'objectif, marquer de gros points mais on ne gagne pas. Ça m'ennuie de finir si près mais de ne pas gagner »


Freddy Foray, pilote de la Honda Endurance Racing: « Nous avons eu une semaine difficile. Cette 3e place est bonne pour le team mais il y a encore du travail à faire car nous sommes là pour gagner »


Julien Enjolras, pilote du Tati Team Beaujolais Racing: « Ça n'a pas été une victoire facile mais nous n'avons fait aucune erreur et nous avons pu gérer notre course sans vraiment forcer ».


Endurance, 12 Horas de Portimão: le GTM pour quelques millièmes de seconde

Endurance, 12 Horas de Portimão: le GTM pour quelques millièmes de seconde


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire