Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Endurance - 8 h de Doha : le GMT 94 s'impose

Dans Moto / Sport

Endurance - 8 h de Doha : le GMT 94 s'impose

David Checa, Kenny Foray et Matthieu Lagrive, pour le compte du GMT 94 ont donc franchit la ligne d'arrivée en tête après avoir vu revenir du fond du classement une BMW menée de mains de maitre par Gimbert, Cudlin et Nigon. 3e du classement, le SERT de Dominique Méliand ont bien du pensé un moment que le titre allait leur échapper.


Tout se joue au 9e tour lorsque la machine du YART percute le BMW n°99 obligeant les 2 machines à repasser par les stands et à repartir du fond du classement. Mais c'était sans compter sur la vélocité du team belge qui a tournée pendant toute la course prêt de 2 secondes plus vite que l'ensemble des autres concurrents. Cela leur a permis de revenir en haut des tablettes. Au final, BMW échoue à seulement 30 secondes du vainqueur du jour.


En 4e position, on retrouve le YART auteur également d'une belle remonté. Le top 5 est complété par la Honda du Honda TT Legends qui devance la Yamaha espagnole du YMES Folch Endurance. Le Bolliger Team Switzerland a perdu le bénéfice d'un beau début de course sur des problèmes d'injection et termine 16e au scratch et 11e en EWC.


7e au classement scratch, la Yamaha DG Sport s'impose en Superstock grâce à sa gestion pneumatique en conservant le même train de Michelin pour deux relais successifs et à un trio de pilotes affûtés, Hugo Marchand, Josep Monge et Raymond Schouten. DG Sport a pu ainsi contenir la Suzuki du Team Motors Events Bodyguard AMT, déjà assuré de remporter la Coupe du Monde FIM 2011.


La Suzuki du Qatar Endurance Racing Team renoue avec le podium et termine 3e Superstock à Doha devant MCS Racing Ipone et Endurance Moto 45. L'équipage féminin du Qatar Endurance Racing Team (Nina Prinz, Nikolett Kovacs et Paola Cazzola) prend la 6e place en Superstock devant la BMW du Van Zon Boenig Motorsportschool Penz13 RT. Bien placée au départ, elle a rétrogradé sur panne d'essence mais termine tout de même la saison à la 2e place de la Coupe du Monde FIM.


Certains favoris Superstock ont vu leurs espoirs de victoire s'évanouir dès le début de course. La Suzuki AM Moto Racing Compétition a abandonné sur problèmes d'injection et la Suzuki du No Limts Motor Team a chuté.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire