Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Enduro Mondial 2011, l'Espagne ouvre le bal

Dans Moto / Sport

Enduro Mondial 2011, l'Espagne ouvre le bal

Toutes les équipes du mondial d'enduro doivent être arrivées en Espagne pour la première épreuve 2011. Une tournée de deux courses successives avec le Portugal le week-end suivant.


On fait un tour d'horizon des pilotes de chaque catégorie.


Chez les E 1, le pilote officiel KTM, Eero Remes se verrait bien titré en fin de saison, mais il devra composer avec Juha Salminen sur une 250 Husqvarna. Thomas Oldrati sera à surveiller, ainsi que des Français, Julien Gauthier ou Fabien Planet.


En E 2, Johnny Aubert tentera le passe de trois au guidon de sa KTM. Il va retrouver Antoine Méo, champion 2010 en E 1, et un autre Français, Pierre Alexandre Renet sur une Husaberg.


Yvan Cervantes se retrouve au guidon d'une Gas Gas et peut être un rival de taille pour les Français. D'autres pilotes peuvent surprendre, l'Italien Albergoni, Guerrero, beaucoup de Français dans cette catégorie, J F Goblet, Jordan Curvalle, Antoine Basset ou Sébastien Bozzo. On note l'arrivée du « cousin », Aigar Leok, le pilote de motocross blessé l'an dernier, sur une TM.


En E 3, là aussi, cela risque de rouler fort, Knight sera sur une KTM, face à Oriol Mena, Mika Ahola, Tarkkala, Salvini, Nambotin et Guillaume. Taddy Blazusiak, le spécialiste de l'enduro extrême est inscrit dans cette catégorie.


En Junior, tous les regards seront sur Jérémy Joly, très performant et régulier en 2010, il ne doit partir que pour le titre comme objectif. Il va retrouver ses petits camarades de jeu, Dumontier, Queyreyre, Fortunato, Matthias Bellino fera ses débuts officiels en enduro chez les juniors.


Environ 125 garçons sont inscrits, n'oublions pas les « princesses », seulement douze noms apparaissent, il va être intéressant de voir Ludivine Puy confrontée à l'Espagnole Laia Sanz qui a fait un Dakar exceptionnel. Pour contrer ces deux favorites, Blandine Dufrène et Marion Gimbert, hélas Audrey Rossat ne fait pas partie de la liste, dommage.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire