Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Enduro mondial : Méo domine, Nambotin assomme et Salvini s’enfuit

Dans Moto / Sport

Enduro mondial : Méo domine, Nambotin assomme et  Salvini s’enfuit

La saison de l'enduro mondial a basculé dans sa seconde moitié au Portugal, nous faisons le point.


Antoine Méo en E 1 n'a pas fait dans l'épicerie lors de la tournée américaine, score parfait pour l'officiel KTM. Un faux pas en Espagne avant de gagner de nouveau le dimanche.


Derrière, Salminen, Seistola et Remes font de leur mieux mais accusent déjà un retard conséquent.


Au Portugal, Salminen prend le devant mais le "bulldozer" Méo vient le chercher en fin de journée samedi et récidive dimanche, après une erreur de Salminen qui lâchait des secondes irrécupérables.


Notons que ce même dimanche, Anthony Boissière finit 2ème devant Seistola et Oldrati.


En E2, le champion 2012 a souffert d'un Alex Salvini supersonique, pourtant Renet s'impose à l'ouverture mais l'Italien gagne les 3 courses suivantes. Et en Espagne c'est Cervantès qui rafle tout devant Salvini justement qui marque du gros point. Dans tout cela, Pierre Alexandre Renet courbe l'échine, tout comme Aubert, les deux Français sont 3 et 4 du provisoire.


Au Portugal, les Français espéraient surement reprendre du terrain à Salvini, mais l'Italien est sur une bonne phase, il prend le meilleur sur Cervantes, Renet chute et ne finit que 4ème derrière Aubert.


Et dimanche Salvini reproduit le scénario de la veille, marquant clairement ses ambitions. Cervantes jouent la régularité et Aubert et Renet inversent leurs positions de samedi. Mais Salvini prend le large !


En E 3, Christophe Nambotin contrôle la situation même si Ljunggren et Leok lui ont « piqué » une victoire chacun.


Au Portugal, Leok tient semble-t-il la victoire samedi mais Nambotin vient le coiffer en fin de parcours pour une nouvelle victoire. Dimanche, le Normand s'impose avec autorité alors que Ljunggren plonge 7ème.


Coté Junior, l'Australien Philips et l'Italien Redondi sont les leaders de la catégorie, Larrieu très bien lancé au Chili avait marqué le pas en Argentine.


Au Portugal comme en Espagne la semaine précédente, Matthews Philips remporte les deux journées et prend le large au classement, derrière on se partage les gros points entre Redondi, Mc Canney et Roman. Loïc Larrieu redresse bien la barre au Portugal, 4/3 et premier podium mondial pour le pilote Husaberg.


Un mot des filles, Laia Sanz absente samedi au Portugal, c'est Audrey Rossat qui profite de l'aubaine pour s'imposer, mais dimanche Audrey ne fait « que » 5ème alors que l'Espagnole l'emporte. Grace à sa régularité, la Britannique Jane Daniels mène le provisoire.


E 1 :


1 MEO Antoine FRA KTM 151 points


2 SEISTOLA Matti FIN HVA 117


3 SALMINEN Juha FIN HVA 116


4 REMES Eero FIN TM 105


5 OLDRATI Thomas ITA HUSABERG 85


6 JOLY Jérémy FRA 71


E 2 :


1 SALVINI Alex ITA HM HONDA 149


2 CERVANTES Ivan ESP KTM 134


3 RENET Pierre Alexandre FRA HUSABERG 121


4 AUBERT Johnny FRA KTM 116


5 GUERRERO Victor ESP KTM 80


6 MENA Oriol ESP HUSABERG 78


E 3 :


1 NAMBOTIN Christophe FRA KTM 150


2 LJUNGGREN Joakim SWE HUSABERG 116


3 LEOK Aigar EST TM 115


4 CORREIA Luis PRT BETA 102


5 MONNI Manuel ITA KTM 97


Junior :


1 PHILLIPS Matthew AUS HVA 143


2 REDONDI Giacomo ITA KTM 126


3 MCCANNEY Daniel GBR GAS-GAS 102


4 ROMAN Mario ESP HUSABERG 91


5 OLIVEIRA Luis PRT YAMAHA 89


6 LARRIEU Loïc FRA HUSABERG 75


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire