Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Enduropale - en direct : interview de Jérémie Warnia, vainqueur du Quaduro

Dans Moto / Sport

Enduropale - en direct : interview de Jérémie Warnia, vainqueur du Quaduro

Impressionnant durant toute la course, Jérémie Warnia s'impose pour la première fois au Touquet et inscrit ainsi son nom au palmarès du Quaduro. Jérémie met un terme à la série de Romain Couprie mais également de Yamaha qui avait remporté toutes les éditions depuis 2001. Parti depuis 2 ans aux Etats-Unis avec l'équipe Can-Am pour disputer les championnats AMA, il revient juste pour disputer cette course extraordinaire. Un nouveau vainqueur qui tentera de garder sa couronne dès la saison prochaine mais qui devra se méfier de la réaction de Romain Couprie et de l'évolution de Matthieu Ternynck, un cran en dessous pour le moment.


Après avoir répondu au partenaire qu'est France 3 Nord Pas-de-Calais, Jérémie s'est plié à quelques questions au micro de Caradisiac Moto avant de monter sur le podium de ce 5ème Enduropale/Quaduro.


Première victoire sur l'Enduropale pour toi, enfin on a envie de dire ?


Oui tout à fait, après plusieurs années de galère et un seul podium en 2005 je l'ai cette victoire ! Aujourd'hui je suis vraiment heureux, c'est un rêve de gosse cette épreuve et elle est maintenant à mon palmarès. C'est formidable, je ne sais même plus quoi dire, c'est trop trop dur et je ne me rappelle plus de rien.


Tu fais gagner Can-Am pour la première fois de son histoire ?


J'aurais pu le faire avec Suzuki avant mais c'est avec Can-Am. Je suis content pour eux, ils ont cru en moi, ils me font confiance et c'est cool qu'ils gagnent cette épreuve mythique. C'est ma seconde année chez eux et je trouve ça sympa de leur offrir le Touquet après l'année que j'ai réalisé au Etats-Unis. On a retraversé l'Atlantique pour venir disputer les courses de sable (Hossegor et l'Enduropale) et je gagne à Hossegor et ici donc on n'a pas fait ça pour rien au moins.


Romain revenait sur toi à la mi-course, t'es tu posé des questions à ce moment là ?


Non pas du tout, j'ai continué ma course. J'étais sur un gros rythme depuis le début de la course et j'ai continué mon effort sans me poser de question. Le principal est d'être régulier, c'est souvent cela qui me manquait auparavant, d'être consistant durant toute la course. Quand on perd le bon rythme c'est souvent là que l'on commet des erreurs et c'est vraiment trop difficile ensuite de se remettre dedans. J'ai eu un souci mécanique, de pot d'échappement plus précisément durant la course mais je ne me suis pas affolé, l'équipe est au top et m'a changé le pot en 2 minutes au ravitaillement.


Tu termines très épuisé physiquement ?


C'est vraiment long et dur, 3H de course dans du sable mou, dur, mou, dur et avec des attardés en permanence. C'est ça le rêve de gosse dont je te parle, c'est super dur mais ça fait plaisir. Je suis content d'en finir !


Merci Jérémie et encore Bravo!


Enduropale - en direct : interview de Jérémie Warnia, vainqueur du Quaduro


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire