Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Enquêtes et révélations sur TF1 : la guerre des mondes

Dans Moto / Pratique

Enquêtes et révélations sur TF1 : la guerre des mondes

Les grandes chaines nationales ont bien compris où était le filon pour faire du sensationnel. L'émission « enquêtes et révélations » nous a proposé hier soir, le thème au titre provocateur : « Enquête sur les nouveaux délinquants de la route ». Un sujet traité et retraité, et malgré les remontrances qui ont pu en découler, entre autres par les motards, ces émissions s'obstinent toujours plus à faire de provocation en marginalisant les catégories des usagers de la route.


Sur fond de musique apocalyptique et la voix off utilisant des termes toujours plus mélodramatiques, le ton est donné dès le départ. « Délinquants routiers », « carnage », « piège mortel », « tombeau ouvert », « chauffards » tout est fait pour pousser à l'extrême du surréalisme. Impossible donc de se faire sa propre opinion sur le reportage en lui-même tant on n'a pas une minute sans musique catastrophe ou la voix-off martelant ses propos (j'en regrette des émissions comme Striptease ou chacun pouvait se faire son idée, sans voix off pour déformer la réalité à loisir).


On l'aura bien compris via l'émission, tous les motards sont des fous qui roulent à bloc sur l'autoroute, les chauffeurs routiers sont des alcooliques, les jeunes sont des inconscients et se tuent tous en scooters ou à la sortie des boîtes de nuit sans compter la belle propagande de l'efficacité des comparutions immédiates du ministère de la justice et les chauffards qui finissent tous en prison.


Montrer à peine en visage caché les victimes d'accidents et prendre en gros plan la détresse des familles qui ont perdu un être cher. Tous les sujets y passent : drogue, alcool, vitesse…


En revanche, un coup de chapeau à l'association « avenir santé » dont le fer de lance est « la prévention pour les jeunes par les jeunes » et que l'équipe de télévision à suivie pour montrer son combat de tous les jours. Ses membres font la chasse, entre autres, aux bars qui ne font plus de la qualité mais de la quantité et qui poussent de plus en plus à l'excès d'alcool. Une prévention qui se veut au plus près des jeunes.


Sébastien Jouglar, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de l'Aisne se confiant au magazine TVmag s'interroge sur le bien fondé de ce type d'émission : « À trop vouloir faire de sensationnalisme, on finit par marginaliser la délinquance routière. Du coup, les gens ne se sentent pas concernés. C'est la limite de ces reportages ».


Un petit clin d'œil sur le début du reportage où l'on voit une brigade banalisée à moto se lancer à la poursuite d'un motard en GSX-R qui roule (en estimation vitesse compteur) à 180 km/h. Observez bien le policier en passager sur la moto banalisée : en t-shirt, pantalon toile et baskets ! Sous le coup de l'adrénaline, on peut comprendre qu'il ait eu peur, mais dans l'exercice de ses fonctions, le policier sait pertinemment qu'il risque d'y avoir des courses poursuites et une prise de risque. Je ne sais pas vous, mais moi il y a un truc qui m'échappe quant à l'absence de protection !


Vous pouvez voir l'émission sur le site de TF1 et vous faire vous aussi votre propre avis. N'hésitez pas à en débattre dans nos colonnes.


Commentaires (21)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Je n'ai pas vu l'émission mais je n'ai pas dû rater grand chose.De toutes façons,TF1 est spécialisée dans l'information choc donc une chaine pourrie par ce genre de reportage .Je trouve lamentable que des gens s'intéresse à ce genre d'émission où il iront faire un amalgame de tous les 2 roues qui roulent sur les routes. Allez-y gavez-vous de la détresse et la misère du monde.ça doit certainement faire du bien.

Par Anonyme

Merci pour le soutien que vous apportez à l'association Avenir Santé ! Bien à vous, Renaud Bouthier (Directeur)

Par Anonyme

ol tueurrrrrr

Par Anonyme

Tf1 rappel dans l'emission que les accidents de 2 roues ne baissent pas mais ils oublient volontairement de dire que le nombre de 2 roues a plus que doubler lamentable tout comme faire croire que tt les motards font des courses poursuite avec la police pour eviter les prunes pffffffff marre de ces emissions

Par Anonyme

Dur, dur, un reportage sans réel consistance, aucun débat ni recherche journalistique... On rabâche les mêmes faits sans recul. On montre de la viande, du sang et des larmes (manque le sexe tiens...). Petit point intéressant, pour les deux policiers en moto ... Le jour où deux gars légerement vêtus (modulables ouverts pantalon et veste "fins") me parlent/crient en roulant pour que je m'arrête, je m'éloigne vite, pas envie de me faire détrousser par des dingues pareils !!!

Par Anonyme

Voila un sujet que l'on connait bien et sur lequel on peut dire que visiblement les journalistes ne sont pas complètement impartiaux... Peut-être est-ce que cela peut nous aider à ouvrir les yeux sur le fait que c'est le cas sur beaucoup de reportages, où il faut toujours garder du recul avec les informations transmises. Sur TF1 comme ailleurs...

Par Anonyme

c 'est ca TF1... faut boycotter cette chaine de merde cela m etonne qu'il n ont pas montrer une paire de seins ou un bout de string depassant d une passagere cela aurait fait augmenter le sensationnel......

Par Anonyme

le flic en passager de la moto en était équipé, lui :oui:

Par Anonyme

 En fait ca n'est pas un reportage mais une campagne de sensibilisation, probablement finance par l'etat. Pourquoi pas apres tout, mais par pitie n'appelez pas ca du journalisme! Bravo le Flic en T-shirt sur la moto... moi pareil, honnêtement, je ne m'arrete pas, bon ceci dit il a fait fort le motard qd meme.

Par Anonyme

j'ai vu l'émission, le flic passager était bien en chemisette, à 200 pour rattrapper le motard en question, avec leçon de moral sur la sécurité SVP !!! Vous oubliez dans cette émission, le chauffeur du 44 tonnes Polonais, pris au volant avec 2.5 g d'alcool.Il ne tenait pas debout. Il défonce la barrière de péage, la gendarmerie le retrouve sur une aire d'autoroute. Punition de cet assassin en puissance, 6 mois d'interdiction de conduire en France ( inaplicable , donc rien ) et une amande de plus de + 4000 €, qu'il ne payera pas. Bilan, le motard va au tribunal le mois prochain, il ne risquait que sa vie, de l'autre, un routier qui peut tuer 30 personnes d'un coup, et lui, en réalité, rien. Ca ne justifie pas l'intelligence du motard qui roulait à 180 sur le périf, mais appréciez les sanctions au vu des conséquences possibles.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire