Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Reportage vidéo - ePrix de Paris 2016 : dans les coulisses de l'écurie DS Virgin Racing

Dans Sport Auto / Formule E

L'ePrix de Paris, c'est samedi. Une course qui revêt une dimension particulière pour la marque française DS, engagée dans la compétition avec l'écurie DS Virgin Racing. Caradisiac a assisté à une partie des préparatifs, et interviewé le pilote Jean-Eric Vergne, qui nous livre en vidéo un commentaire détaillé du tracé du circuit, virage par virage.

Jean-Eric Vergne affine ses trajectoires tandis que les ordinateurs compilent les données sur le nouveau simulateur installé chez DS Performance. Ici, l'auto se trouve virtuellement Place Vauban, dans le VIIè arrondissement de Paris.
Jean-Eric Vergne affine ses trajectoires tandis que les ordinateurs compilent les données sur le nouveau simulateur installé chez DS Performance. Ici, l'auto se trouve virtuellement Place Vauban, dans le VIIè arrondissement de Paris.

Allez hop, direction Satory, dans les Yvelines. C'est là que travaillent les équipes de DS Performance, avec pour prochain objectif une bonne place, idéalement la première, à l'ePrix de Paris ce samedi. Une course qui revêt un caractère particulier pour Jean-Eric Vergne, le pilote français - parisien de surcroît - de l'écurie DS Virgin Racing, que Caradisiac a pu rencontrer mardi, à quatre jours de la course: "ce ne serait pas pro de dire que Paris est mon objectif numéro 1 de la saison, car toutes les courses rapportent le même nombre de points à l'écurie. Mais il est évident qu'un résultat ici, chez moi, me ferait particulièrement plaisir".

Pour y parvenir, le jeune homme, ex-pilote de F1 chez Toro Rosso, fait ses gammes, notamment sur le tout nouveau simulateur installé à Satory, fief historique de Citroën Sport. Celui-ci comprend un écran circulaire d'environ 8 mètres de large et 2,5 mètres de haut, sur lequel on retrouve le circuit des Invalides remodelé avec une précision extrême (on voit même le sommet de la Tour Eiffel au loin au détour de tel ou tel virage), et devant lequel est installé un cockpit de Formule E. C'est là, dans un silence quasi-religieux, que JEV (le surnom du pilote) "tourne" encore et encore, affinant ses trajectoires au millimètre tandis que des quatre ingénieurs installés derrière voient s'afficher sur les écrans de leurs ordinateurs toutes les données relatives à la conduite. Pour sophistiqué que soit le simulateur, le manque de pratique qu'en ont les équipes de DS Performance fait que les chronos enregistrés sous nos yeux n'ont encore qu'une valeur indicative: "Jean-Eric tourne en 1'01" environ sur simulateur, mais cela peut varier le jour de la course car il nous faut encore affiner les réglages de l'ordinateur pour plus de réalisme, qui plus est sur un circuit inconnu. Le vrai chrono sera peut être une seconde de plus samedi, ou deux de moins, on verra bien" tempère Xavier Mestelan, directeur de DS Performance. Soit 1 minute environ pour parcourir 1,8 km en pleine ville, ce qui donne une allure moyenne de 108 km/h. Retenez toutefois que les deux lignes droites (boulevard des Invalides et avenue de la Tour Maubourg) seront avalées en 11 secondes environ, à une vitesse de pointe d'environ 200 km/h.

Cette dernière donnée n'aurait toutefois qu'une importance relative, car c'est aussi là que les voitures dépensent le plus d'énergie. "Or, c'est surtout dans les parties sinueuses que les choses se jouent en course", résume Xavier Mestelan. D'ailleurs, c'est dans les aménagements sinueux pratiqués Place Vauban - bitumée pour l'occasion - et sur le rond-point de la Place des Invalides que l'on devrait assister aux plus belles empoignades (voir le commentaire détaillé du circuit réalisé par JEV dans notre vidéo). Beau spectacle en perspective.

 

ePrix de Paris : le programme

Samedi 23 avril 2016

8h15- 11h : essais non qualificatifs

12h ; essais qualificatifs

16h00 course

 

Comment assiter à la course

Tous les billets ont été vendus

Une seule chaîne de TV retransmet la course  : Canal + (visible seulement par les abonnés)

Vendredi 22 et samedi 23 : Caradisiac vous fera vivre en direct les coulisses de la course

 

Reportage vidéo - ePrix de Paris 2016 : dans les coulisses de l'écurie DS Virgin Racing

Portfolio (7 photos)

Ds

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je vais etre un peu hors sujet mais bon.

Ca vous dirait pas de faire un article sur les travaux necessaires pour acceuillir le grand prix, par exemple le goudronnage puis le degoudronnage des rues pavées.

Pour une Maire ecolo, qui combat le diesel polluant, ca le fait moyen non?

Par

En réponse à Gros-Chibre

Je vais etre un peu hors sujet mais bon.

Ca vous dirait pas de faire un article sur les travaux necessaires pour acceuillir le grand prix, par exemple le goudronnage puis le degoudronnage des rues pavées.

Pour une Maire ecolo, qui combat le diesel polluant, ca le fait moyen non?

Pas mieux :bien:

Par

En réponse à Turbo95

Pas mieux :bien:

A nouveau et comme beaucoup d'articles, nous sommes plus dans le publi-reportage ou la quasi recopiage de dossiers de presse. C'est dommage.

Par

Bientot nous verrons une serie limitée de la DS3 performance virgin racing limitée a 5 exemplaires au prix de 40990€

nouvelle DS3 performance virgin racing pour les pucelles

Par

Ça me fait plaisir de noter que la vitesse de pointe de mes caisses dépassent toute celle de ces monoplaces de gogo.....

Et l'n ne cause pas de l'autonomie ( 25 minutes....) .... quel gag que cette série, ou plutôt, quelle belle illustration des impasses du déplacement électrique.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire