Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Eric de Seynes remplace Jean-Claude Olivier à la tête de Yamaha Motor France

Dans Moto / Pratique

 Eric de Seynes remplace Jean-Claude Olivier à la tête de Yamaha Motor France

On s'y attendait depuis quelques temps, Jean-Claude Olivier, le boss de Yamaha France, allait bien devoir céder son siège à une autre personne.


André vous l'a évoqué hier lors de la présentation de la Super Ténéré.


La manifestation en soirée a rassemblé 500 invités, où beaucoup d'anciens pilotes ont du se remémorer des souvenirs inoubliables.


JCO est sûrement un cas unique, 45 années passées au service d'une seule marque.


Le patron de Yamaha France a profité de la présentation de la nouvelle 1200 Ténéré pour présenter à la presse son successeur, Eric de Seynes.


Eric de Seynes, qui a rejoint Yamaha Motor France en septembre dernier, est nommé aujourd'hui Directeur Général.


 Eric de Seynes remplace Jean-Claude Olivier à la tête de Yamaha Motor France


Sa légitimité à ce poste est le fruit d'une longue collaboration. Pendant 11 ans (de 1990 à 2001), il fut successivement Directeur Marketing tous produits, puis Directeur Commercial et Marketing de la division Motos et Quads.


Pour tous les amateurs de motos, Jean-Claude Olivier, c'est avant tout un compétiteur, un passionné, un homme d'affaire, lié à vie à des noms comme le regretté Patrick Pons, Christian Sarron, en championnat du monde de vitesse 250 et le titre en 84, puis la poursuite en 500cc.


C'est aussi un nom qui raisonne pour Jacky Vimond, le premier champion du monde de motocross Français en 86, c'est aussi un homme qui a amené Jean-Philippe Ruggia au plus haut niveau de la vitesse.


L'inévitable collaboration avec Stéphane Peterhansel, avec les succès en enduro et au Dakar que vous connaissez. Il y en a eu beaucoup d'autres, Yves Demaria, Frédéric Bolley, David Frétigné, Patrick Igoa, la liste est si longue que je ne peux l'énumérer.

 Eric de Seynes remplace Jean-Claude Olivier à la tête de Yamaha Motor France


JCO, c'est un meneur, un sportif de haut niveau malgré ses fonctions, des résultats exceptionnels à l'enduro du Touquet, second en 76, 25 participations. Une seconde place au Dakar devant toute son équipe en 1985.


Jean-Claude Olivier a connu l'arrivée de la 125 DTMX, la 500 XT, des motos mythiques.


En 45 ans, Jean-Claude Olivier a vu la marque Japonaise en France passer d'une simple « boutique » à une grande entreprise.


A 65 ans, Jean-Claude Olivier va laisser une empreinte indélébile, un homme dont le nom va rester gravé dans les esprits longtemps, très longtemps, associé à Yamaha et à la compétition moto.


Dans 10 ans et bien plus encore, les « anciens » associeront toujours JCO à Yamaha.


Bonne retraite Monsieur Olivier, mais connaissant le « jeune homme », il ne devrait pas resté dans son canapé.


Merci pour tout votre investissement dans le sport moto que vous avez réalisé, même si depuis pas mal d'années, c'était beaucoup plus compliqué.


 Eric de Seynes remplace Jean-Claude Olivier à la tête de Yamaha Motor France


photo ymf


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Salut "MONSIEUR". Gamin, je suivais les "bacou" et "Merel" sur le dakar. J'ai vécu l'explosion de "peter", la coabitation avec "poom poom pidoux", etc...C'est grace à JCO que yam a été l'unique marque moto sur lesquelles j'ai posé mes fesses pendant de nombreuses années (dtmx, yz, xt, tt,dtlc, fz, fj,yzr...). RESPECT;

Par Anonyme

il n'a jamais compris que yamaha lui filais des merdes en 500 gp

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire