Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Essai Aprilia RSV4 RF 2015 : l'ultra-connectée

Dans Moto / Nouveauté

Essai Aprilia RSV4 RF 2015 : l'ultra-connectée

Quoi de mieux pour tester la nouvelle RSV4 RF qu'un champion et un circuit de Moto GP ? Aprilia a vu les choses en grand pour l'arrivée de son dernier bébé hypersport : le circuit de Misano privatisé pour l'occasion, un enrobé neuf de chez neuf, des techniciens à disposition pour le test, des machines en full et avec couvertures chauffantes pour les pneumatiques. Des conditions plus que royales ! Il était donc naturel pour nous d'envoyer Arnaud Vincent, pour faire honneur à l'un des plus beau circuit de la planète.


L'Aprilia RSV4 RF

Pour les habitués des « Essais d'Arnaud Vincent », il s'agit d'un format un peu différent que d'habitude au vu des conditions un peu particulières du test. Mais promis, ça n'en sera pas moins intéressant !


Essai Aprilia RSV4 RF 2015 : l'ultra-connectée


C'est avec de nombreuses modifications que la RSV4 revient pour 2015. Si esthétiquement, elle reste presque identique à l'ancienne version, c'est à l'intérieur que ça se passe pour l'essentiel. Il faut dire que cette refonte est l'un des plus importante menées à ce jour sur le modèle.Sur les quelques changements de look, on pourra noter l'apparition d'un troisième feu à LED dans la face avant, qui intègre un feu de position. Cette dernière a été retravaillée en soufflerie aérodynamique pour optimiser la protection du pilote, qu'il subisse moins de pression au niveau du casque et du haut du corps. Les rétroviseurs/clignotants (qui seront absents de notre essai, puisque ça se passait sur piste) ont également été travaillés en soufflerie.


Au premier coup d'œil, on peut admirer le caractère compact du RSV4, comme sa grande sœur, les lignes sont équilibrées et elle séduit tous ceux qu'elle approche. On ne peut que reconnaître le talent des Italiens en terme de design.


Essai Aprilia RSV4 RF 2015 : l'ultra-connectée


On passe la barre des 200 chevaux

C'est l'un des plus gros changements à noter sur cette version 2015. Le gain de 16 chevaux sur le V4 et la perte de 1,5 kilo sur la balance. On passe donc de 185 chevaux à 201 ! Cette évolution nous vient directement du Service Aprilia Racing qui a mis en application son savoir faire sur une moto de série. Le 4 cylindres italien reçoit un bon nombre d'améliorations pour augmenter sa puissance sur l'ensemble des régimes et l'augmentation du couple. Pour ce faire, Aprilia a travaillé sur la diminution des frottements en interne et l'augmentation du taux de combustion.


Essai Aprilia RSV4 RF 2015 : l'ultra-connectée


D'ailleurs, la RSV4 bénéficie d'une refonte des injecteurs qui pourront gérer la quantité de carburant injecté indépendamment grâce à un servo-moteur dédié, fonctionnant uniquement sur les deux corps de papillon de chaque banc (gestion des ouvertures). C'est une technologie qui n'avait jamais été utilisée sur une moto de série.


Du côté des culasses, elles ont été redessinées par commande numérique pour améliorer le rendement et plus par procédé de fusion. Aprilia explique que cela permet d'améliorer la fiabilité et la précision lors d'importantes charges moteur. Et afin d'augmenter la vitesse de rotation maximale, une étude a été réalisée sur la réduction des éléments mobiles inclus dans les culasses. Les quatre soupapes sont maintenant en titane, les ressorts de soupapes sont complètement nouveaux, ceux de soupapes d'admission sont faits à spire ovale. Les arbres à cames ont un nouveau profil et ont été allégés de 500 grammes.


La partie cycle

Comme pour les machines de compétition, la RSV4 se dote d'un châssis réglable de série. Il permet d'ajuster la position du moteur dans le cadre, l'angle de la colonne de direction, le réglage du pivot du bras oscillant et la garde au sol. Sur la version RF, on note des systèmes de suspensions (et l'amortisseur de direction) full Ohlins avec un système Piggy Back réglable en hydraulique (compression et détente), en précharge de ressort et en longueur d'empattement.


Contrairement au moulin, l'ensemble du châssis aluminium reste identique à la version précédente. Seul le bras oscillant a été rallongé de 14 mm pour réduire les chances de cabrage lors des fortes accélérations.


Essai Aprilia RSV4 RF 2015 : l'ultra-connectée


Elle est blindée de technologie

Comme sur l'ancienne version, l'Aprilia livre l'APRC (Aprilia Performance Ride Control) et ses quatre modes :


  • ATC: Aprilia Traction Control, le contrôle de traction réglable en course, sans relâcher la poignée de gaz, réglables sur 8 niveaux grâce à un sur le demi-guidon gauche
  • AWC: Aprilia Wheelie Control, le système anti wheeling, réglable sur 3 niveaux (non déconnectable)
  • ALC: Aprilia Launch Control, l'aide au départ pour un usage piste, réglable sur 3 niveaux
  • AQS: Aprilia Quick Shift, le shifter ou passage à la volée
  • Race ABS : l'anti blocage de roues, réglable sur 3 niveaux et déconnectable (niveau 1 pour l'usage piste, niveau 2 pour une conduite sportive sur route, niveau 3 pour la conduite sur route glissante).

Essai Aprilia RSV4 RF 2015 : l'ultra-connectée


Et comme pour la plupart des sportives aujourd'hui, la RSV4 décline une cartographie en 3 modes qui permet une gestion de la puissance moteur adaptée au mode de conduite. Avec la version S (Sport) pour aller s'amuser dans les portions de routes à virages, le mode T (Track) qui est celui le plus apte pour un usage quotidien et pour finir le mode R(Race) qui est conseillé uniquement pour un usage piste. Ce dernier diminue le frein moteur et optimise les freinages appuyés. Aprilia annonce également que ces cartos sont plus faciles à gérer que les anciennes et facilite la connexion poignée de gaz/roues arrière.


Pour les pistards en herbe, l'arrivée de la télémétrie devrait en fasciner plus d'un. En option, il s'agit de la conjugaison d'une application sur Smartphone et d'un boîtier ajoutés à la machine. Vous pourrez ainsi connecter la RSV4 directement à votre téléphone et appliquer tous les réglages que vous désirez. Utilisé comme un ordinateur de bord, il devient possible d'obtenir des données précises de vos performances.


  • Active electronic setup: pour ce mode, c'est le système GPS qui prend le relais pour vous savoir où vous vous situez précisément sur le circuit. D'ailleurs grâce à la base de données d'Aprilia Raçing, vous pourrez ajuster automatiquement les réglages préconisés par la marque (traction control, anti-wheeling, cartographie moteur, etc...) en choisissant le circuit sur lequel vous êtes dans la liste proposée.
  • Immersive virtual telemetry: en roulant votre téléphone enregistrera toutes les données de votre parcours (temps au tour, prise d'angle etc.). Vous pourrez les récupérer par la suite pour analyse.
  • Adaptive race assistant: Il s'agit de votre assistant personnel. Il propose en temps réel des conseils et suggestions pour améliorer vos tours de piste. Vous pouvez paramétrer vos préférences sur chaque circuit. L'analyse en temps réel donne une assistance sur quand freiner ou quand accélérer.


Portfolio (58 photos)

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire