Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Aprilia Tuono V4 APRC 2014 : V4 Maestria !

Dans Moto / Nouveauté

Essai Aprilia Tuono V4 APRC 2014 : V4 Maestria !

Prenez le porte étendard d'une marque, en l'occurrence, une hyper-sport quadruple championne du monde, enlevez lui simplement ses carénages, mettez-y un guidon plat, et vous avez en moins de deux, l'une des plus redoutables « naked bike » des dix dernières années.


Et il faut le reconnaître, peu de constructeurs mondiaux se sont risqués à conserver intégralement l'ADN de leurs hypersportives dans ces « versions dénudées ». Ducati avec son streetfighter sur base de 1198, ou BWM avec sa S1000R naked dévoilée il y a seulement quelques jour à Milan.


Quasi 1ère sur ce segment dès 2002, avec une tuono sur base de RSV 1000 – référence des V2 hypersports, Aprilia, auréolée de son tout nouveau titre de champion du monde des constructeurs en SBK se devait d'actualiser logiquement le fleuron de sa production au regard notamment des dernières technologies embarquées et surtout de la concurrence affichée par les autres constructeurs.


Comme sa grande sœur RSV4, la tuono de 2011, n'était pas non plus exempte de défauts ; on lui reprochait notamment une autonomie frisant le ridicule et d'être particulièrement exigeante à rouler, alors qu'unanimement tout le monde reconnaissait que la Tuono a définit une nouvelle référence en la matière.


Alors simple mise à jour marketing, ou vraies évolutions ?


Essai Aprilia Tuono V4 APRC 2014 : V4 Maestria !


Portfolio (24 photos)

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

  Hello,  Merci pour cet essai.  Sur votre phrase: "Au point que la Tuono en devient rapidement une moto d’expert avisé.", je suis assez moyennement d'accord. Pour avoir possede le premier tuono et un RSV4 factory, je peux vous dire que cette moto est assez facile d'acces. Bien sur sa puissance et ses capacites globales font qu'on va deconseille cette moto a un motard qui n'a pas quelques annees de permis, il faut 2 cerveaux pour conduire: un qui tiens la bete et le deuxieme qui interdit au premier d'en faire trop. Mais sur le plan technique, la position est correcte, la boite facile, les wheeling et stoppies involontaire impossible, et les glisse encore plus. Donc une moto pour expert avise oui, parce qu'il faut avoir fait un peu de route avant de rouler avec un truc aussi explosif... Pour le reste, tout le monde peut la conduire...  

Par Anonyme

c'est vrai que 106 cv, faut savoir maîtriser, mais quel plaisir!

Par Anonyme

Mon propos est simplement de dire que compte tenu d'un moteur très démonstratif, il conviendra de bien savoir le gérer. Même si l'APRC (et donc toute l'électronique embarquée ABS et TC notamment) veille au grain; il ne fait pas pour autant le pilote. Et ce moteur pousse très fort pour le mettre dans des mains novices.

Par Anonyme

 surtout sous la flotte

Par Anonyme

Sous la pluie, de toute façon y'a pas grand monde qui sort, alors avec un missile pareil...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire