Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Essai Arlen Ness Daytona: un blouson dérivé des combinaisons pour tous les jours?

Dans Moto / Equipement

Essai Arlen Ness Daytona: un blouson dérivé des combinaisons pour tous les jours?

Avec le Daytona, Arlen Ness met à la disposition du motard un blouson cuir pensé comme le haut d'une combinaison piste. Nous l'avons essayé en différentes saisons, voici nos conclusions.


Pas des mieux distribuées jusqu'à l'année dernière, la marque d'origine italo-américaine propose ici un cuir très intéressant. S'il ne sera pas des plus armés pour passer l'une ou l'autre des saisons dans les meilleures conditions, le blouson a cependant des arguments pour séduire. Fidèle à son habitude Arlen Ness délivre un équipement à la finition soignée et à l'assemblage précis.


Look sportif avec coloris dynamiques, bosse dorsale, généreuses parties stretch, col racing, le Daytona semble être né d'une combarde et le prouve par ailleurs avec notamment sa finition de manche droite et sa rassurante homologation européenne…


CHAMP D'ACTION


Difficile de le faire entrer dans l'une ou l'autre des catégories. Hiver/ mi-saison ? Pas vraiment en vue de l'absence de doublure thermique amovible. Été ? Pas plus du fait de son cuir exempt de toute perforation ou prise d'air quelconque.


Essai Arlen Ness Daytona: un blouson dérivé des combinaisons pour tous les jours?


Comment donc le classer ? Je dois bien avouer que je n'ai aucune vraie réponse et tenterai de m'en sortir avec une pirouette en disant que ça dépend d'où vous habitez…


Une chose est cependant certaine c'est qu'il est certes indécis climatiquement parlant mais loin de l'être sportivement.


Essai Arlen Ness Daytona: un blouson dérivé des combinaisons pour tous les jours?


L'ADN racing est bel et bien là avec un cuir bovin martelé épais (de 1 à 1,3 mm) qui a su rester souple, des empiècements stretch Kevlar sur la longueur du bras se finissant sous les aisselles, des smocks aux omoplates et un insert textile (stretch) raccordant la bosse dorsale et le col… bref, tout y est, même le sérieux zip de raccordement capable de transformer ce blouson en combarde deux-pièces.


Ne pensez pas pour autant qu'il ne sera pas à son aise une fois sorti des paddocks, vous feriez fausse route. Suffisamment confortable pour être un allié de choix au quotidien il joue la carte du confort avec des protections (CE) bien intégrées, des poches internes et externes bien faites.


On regrettera cependant un réglage uniquement au niveau des hanches et une dorsale encore aux abonnés absents… triste en vue du tarif haut de gamme.


UN COMPORTEMENT IRRÉPROCHABLE


Il faut bien l'avouer, il a de la gueule ce Dayto' et ce qui ne gâche rien il a une coloration de cuir qui laisse présager une agréable durée dans le temps.


Essai Arlen Ness Daytona: un blouson dérivé des combinaisons pour tous les jours?


Une fois en selle on appréciera son bon maintien en dynamique sans flottement et la couverture correcte (pour un équipement racing) des reins. Pas trop fité le cuir acceptera sans difficulté un pull léger ou un vêtement thermique, seul rempart contre les morsures du froid.


Le col racing obligera le port d'un tour de cou en hiver mais sera aussi agréable et confortable une fois le redoux venu. On appréciera l'extrême confort de la partie en tissu qui accompagnera les mouvements de la tête sans aucune retenue.


Nous sommes en présence d'un produit racing et en aucun cas GT donc pas fait pour répondre à un large panel d'utilisations, alors pourquoi ne pas avoir mis de perforations ou au contraire une membrane étanche?


Essai Arlen Ness Daytona: un blouson dérivé des combinaisons pour tous les jours?


Étonnamment pour augmenter son utilisation durant l'année. En effet s'il avait été ventilé il aurait été trop typé estival ce qui n'est nullement l'idée.


Certes en été, les sudistes maudiront clairement l'absence de ventilation synonyme de sauna à chaque fois qu'ils prendront la route mais l'apprécieront en mi-saison avec une protection thermique idéale en ce moment, si vous habitez autour de la méditerranée, si toutefois vos roues ne croisent pas la pluie qui n'aura que peu de mal à traverser le cuir.


Clairement en vue du tarif on aurait aimé pouvoir le porter plus souvent durant l'année et ce quel que soit le lieu où l'on réside!


Quoiqu'il en soit on appréciera les languettes imposées à chaque fermeture éclair permettant une utilisation simple même ganté d'équipements chauds.


BILAN


Avec une sensation de sécurité loin d'être usurpée (blouson certifié CE), le Daytona a de nombreux avantages tels que la qualité du cuir retenu, les finitions qualitatives ou un confort loin d'être habituel pour un équipement technique racing.


Cependant il ne fera pas l'unanimité, mettant au banc des caractéristiques que la concurrence proposera de série. Ici pas de doublure amovible ni de perforation permettant d'augmenter son champ d'action, cet Arlen Ness est conçu comme une combarde routière ce qui pourrait expliquer les choix du fabricant…


Essai Arlen Ness Daytona: un blouson dérivé des combinaisons pour tous les jours?


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire