Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai Bering Recall: un blouson haut de gamme.

Dans Moto / Equipement

Essai Bering Recall: un blouson haut de gamme.

Fleuron des blousons textiles chez Bering, le Recall reçoit ce qui se fait de mieux actuellement. De la technique pour rouler l'hiver au chaud et au sec, tel est l'engagement du blouson alors, promesse tenue ?


Du chaud pour l'hiver avec une doublure thermique assistée de chaufferettes, de l'aération via le système maison ADS (comprenez Air Dynamic System) pour le retour de la saison estivale et une membrane Gore-Tex pour toujours rester au sec sans pour autant se transformer en cocotte minute, la nouveauté 2011 tape vraiment fort et compte bien séduire...


DU HAUT DE GAMME


Essai Bering Recall: un blouson haut de gamme.


Le choix des matériaux n'est pas mal non plus avec du tissu Power Tech et de l'Armex aux emplacements les plus exposés en cas de perte d'équilibre. Du Primaloft pour offrir moelleux et chaleur ainsi que la célèbre membrane de chez Gore qui a mainte fois fait ses preuves… bref, du beau, du bon et de la qualité.


Affiché à un tarif correspondant à un de ses homologues cuir, le Recall ne déçoit pas, ni par le choix fait par Bering, ni pas le soin apporté lors de sa conception. Bien réalisé, le blouson textile se montre aussi innovant, tant par sa dorsale Knox livrée de série (même si de plus en plus de marques s'y mettent) que par son système chauffant Heat Pax ou encore son encolure à diamètre réglable. Bering n'a pas oublié les petits détails agréables au quotidien comme les serrages au niveau des biceps, les protections aux coudes ajustables en hauteur, le rabat avec ourlet au niveau de la fermeture centrale ou les inserts réfléchissants Scotchlite 3M qui savent se faire discrets.


Ce n'est pas tout, j'ai vraiment aimé les languettes de couleurs différentes au niveau du bout des manches de la doublure chaude, qui éviteront de se mélanger les pinceaux lorsqu'on la remettra en place… simple mais tellement pratique.


Essai Bering Recall: un blouson haut de gamme.


Ainsi le remontage de la doublure chaude se fait sans encombre ni hésitation au même titre que les coques qui retrouveront leur place sans problème après un lavage. Bref de la qualité qui donne confiance en la durée de vie du Recall.


AÉRATION CONTRÔLÉE ET ÉTANCHÉITÉ


Deux au niveau du torse, le même nombre pour le dos, les prises d'air Bering jouent leur rôle correctement. Entrées d'air autant efficaces que les sorties, le système ADS sera un allié précieux en mi-saison mais sera loin d'être suffisant en plein cagnard… quoi de plus normal, on est loin d'un blouson typé été full ventilation.


Essai Bering Recall: un blouson haut de gamme.


Côté étanchéité, pas de stress à avoir, le fabricant a bien pensé son système et une fois ce dernier verrouillé, aucune prise d'eau n'a été décelée durant la totalité de nos essais même très pluvieux.


La membrane Gore-Tex, que l'on ne présente plus, joue son rôle avec brio et parvient sans difficulté à garder le motard au sec même sous forte pluie. Être étanche c'est bien mais respirant c'est encore mieux… telle est la promesse tenue par la membrane qui ne souffrira d'aucune comparaison avec un K-way et autre Cotten breton. Les deux poches extérieures se montrent aussi efficaces en offrant un rempart suffisant pour laisser l'eau à l'extérieur.


J'ai apprécié la poche, certes courante, placée entre le rabat et le zip central qui permettra d'accéder à votre portefeuille ou votre bip de garage sans ouvrir votre blouson, évitant ainsi toute déperdition de chaleur à un péage d'autoroute par exemple.


TOUT EN SOUPLESSE


Essai Bering Recall: un blouson haut de gamme.


Pas besoin de période de rodage, le Recall se montre souple et agréable dès les premiers tours de roue. Idéalement placées, les protections, toutes CE, aux coudes, épaules et dos se font oublier instantanément et ne limitent aucunement les mouvements.


Avec une bonne étanchéité au niveau des manches grâce à une doublure thermique bien pensée à ce niveau, le blouson gardera l'air froid bien à l'extérieur, aidé par les différents réglages qui se montrent efficaces. Seul celui du cou pourvu du nouveau système à glissière ne tiendra pas ses promesses.


Même si ce dernier semble être une bonne idée, il se montre inefficace et n'a jamais pu tenir la position choisie durant une balade, pire le fait d'aller chercher le pain sera suffisant pour prouver son manque de maintien. Le véritable point faible du blouson se situe à ce niveau. Pas toujours agréable, le col peut se montrer irritant lors de gros roulages et imposera le port d'un tour de cou, tant pour le confort que pour éviter les angines… d'autant plus dommage que le blouson offre un véritable rempart contre les morsures du froid et ce jusqu'au rabat central.


Le blouson pourra aussi compter sur un solide zip faisant le tour de la taille permettant de le raccorder avec un pantalon, apportant ainsi un plus sécuritaire lors d'une longue glissade mais aussi une bonne protection contre les intrusions du froid.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Encore du textile...:q

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire