Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux

Dans Moto / Equipement

Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux

Pour ceux qui ont dans leur ADN le gène racing, Vanucci propose sa combinaison deux-pièces Art XIV pouvant être vendue séparément. Nous avons essayé le blouson.


Marque propre au géant allemand Louis-Moto, Vanucci arrive dans l'hexagone avec une gamme complète misant sur la technique tout en maîtrisant son prix de vente. Ce blouson cuir Art XIV en est la parfaite incarnation.


Blouson pouvant se raccorder au pantalon éponyme, il chasse sur le segment convoité des équipements racing affichés sous les 350 euros… reste à savoir si il en a les moyens…


SPORTIF AVANT TOUT


Comme son nom ne l'indique pas Vanucci est allemand, du sud mais (?) mais germanique quand même. Outre le nom à consonance transalpine c'est du côté du design qu'il faudra chercher pour trouver un peu de soleil dans ce cuir. Réussi, le style se veut racing certes mais jeune surtout avec un design qui parlera à ceux qui roulent en sportive mais aussi aux motards en roadsters et autres machines d'énervés.


Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux


Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux


Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux


Ici pas de protection thermique mais un système de ventilation AirVent (zips sur le devant et le dos et cuir perforé), un feeting très proche du corps qui ne tolèrera ni pull ni fringue même légèrement épaisse.


Vanucci innove avec une doublure zippée en mesh (amovible donc) 100% polyester. On aimerait en rencontrer plus souvent tout comme la dorsale (homologuée de niveau 2) ici proposé de série. TOP !!!


Vanucci ne propose donc pas un blouson au rabais bien au contraire alors comment expliquer son tarif bien placé ? Nous trouverons la réponse du côté de la conception plutôt basique avec des empiècements d'aisance (fronces) moins nombreux (uniquement aux omoplates) que sur la concurrence.


Ne pensez pas pour autant que l'allemand fasse l'impasse au niveau de l'aisance loin de là, on retrouve donc une matière élastique de type Schoeller-Keprotec le long des bras courant jusqu'aux aisselles. Résultat le boulot est fait sans zèle... pour une liberté de mouvement qui restera cependant dans la moyenne.


UN PEU COURT


Si le cuir (épaisseur minimum de 1,2 mm) offre immédiatement un effet rassurant avec un sentiment de sécurité indiscutable on pourra lui reprocher un poids somme toute conséquent (dans la même configuration c'est environ + 350 grammes par rapport à ce que l'on retrouve habituellement), surplus qui se fera oublier une fois en selle.


Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux


Avec un temps de rodage court l'Art XIV se montre plus agréable à vivre que l'on aurait pu le croire avec un col avec découpe arrière et ourlet en néoprène bien fait, des ourlets néoprène en bout de manches confortables et un ensemble de coques CE (coudes réglables en hauteur) bien intégré.


Le quotidien sera agréable dans l'ensemble avec des fermetures éclair facilement manipulables, une coupe bien pensée même si on lui reprochera d'être un peu trop courte pour bien descendre sur les hanches et des poches extérieures hélas absentes.


En conduite sportive le blouson donne clairement le change avec des zips d'aération efficaces qui seront les bienvenus tant sur la route que sur piste faisant de lui un équipement capable de s'adapter aux mi-saisons et à l'été sans pour autant avoir les prestations d'un blouson en mesh.


Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux


Son comportement se montre sans défaut: aucune flagellation, battement ou encore insertion d'air non voulu ne viendra perturber votre balade et ce quelle que soit votre machine...


BILAN


Certes il est un peu lourd et un peu court mais ce cuir signé Vanucci arrive clairement à trouver sa place. Complet avec dorsale CE de série il offre de belles surprises comme sa doublure en mesh amovible ou encore la parfaite intégration de ses coques.


Rassurant, imperturbable en dynamique, l'Art XIV est aussi très bien fini et joliment réalisé.


Avec un style dynamique, une coupe feetée à souhait et une bonne ergonomie il sera un challenger de taille d'autant plus que son tarif est loin d'être agressif en vue de ses prestations…


Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux

Essai blouson Vanucci Art XIV: un costaud qui sait aussi être doux


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire